Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 janvier 2017

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Véronique Trudel prend les planches pour financer son album

©GENEVIEVE LAGROIS

L'auteure-compositrice-interprète Véronique Trudel prendra les planches le vendredi 27 janvier pour un spectacle qui l'aidera à financer l'enregistrement de son premier album.

L'événement aura lieu au sous-sol de l'église de Saint-Mathieu-d'Harricana dès 19h30. Pour l'occasion, elle sortira son piano, sa guitare et son ukulélé. Elle sera accompagnée sur scène de son ami et mentor Luzio Altobelli, membre du groupe Sagapool et de la Fanfare Pourpour.

«C'est vraiment pour m'aider à financer mon album. Je réalise que ça prend beaucoup de sous. J'ai fait une session d'enregistrement pour me familiariser avec le travail en studio et j'ai réalisé que ça pourrait prendre pas mal de temps. Ce qui veut dire que ça pourrait coûter assez cher. Je veux que ce soit vraiment bon», fait valoir l'artiste harricanienne, qui étudie aussi la possibilité de lancer éventuellement une campagne de sociofinancement.

Outre ses créations, Véronique Trudel interprétera aussi des chansons d'autres auteurs-compositeurs, en anglais et en français, fidèles à son répertoire folk intimiste alliant douceur, originalité et sensibilité. Elle croit pouvoir présenter une vingtaine de chansons au cours de la soirée.

En processus de création

Véronique Trudel est par ailleurs toujours en processus de création pour son album. Elle a déjà sept chansons en poche, dont cinq pour lesquelles elle a composé les musiques et écrit les textes. Les deux autres sont des collaborations avec d'autres auteurs.

«J'en ai déjà une d'enregistrée avec Sébastien Greffard dans son studio, chez lui. Je n'ai pas encore un chemin très défini de tracé, je vais voir comment ça va avancer. Je pourrais écrire d'autres chansons. Je pense en enregistrer une à la fois et peut-être finir avec un blitz, je ne sais pas encore», confie-t-elle.

Mentorat pour les arrangements

Essentiellement autodidacte, Véronique Trudel a aussi pu bénéficier d'une semaine de mentorat sur les arrangements musicaux avec Luzio Altobelli en novembre, avec le soutien financier du Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue.

«C'est l'arrangeur de Marco Calliari. Lors de la vitrine du FRIMAT en juillet dernier, le jury m'avait suggéré de travailler sur cet aspect. J'ai toujours travaillé tout seul. J'ai tout appris par moi-même, sauf pour des cours de guitare à 14-15 ans. J'écris des chansons depuis le primaire. J'ai tout appris par instinct», fait-elle valoir.

Les billets sont en vente au coût de 12 $ en prévente auprès de la Tabagie Agathe à Amos et au bureau municipal de Saint-Mathieu-d'Harricana. Ils seront 15 $ à la porte.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média