Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 février 2017

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

NikaBizz s'inspire d'Éric Lapointe et ses fans

L'artiste originaire d'Amos lance son premier album

©gracieuseté

Josée Inkel, alias NikaBizz, vient de lancer un premier album. Celui-ci s'inspire d'Éric Lapointe et de l'amour inconditionnel de ses admiratrices.

Il s'agit dans les faits d'un mini-album autoproduit de quatre chansons dont NikaBizz a écrit les paroles et les musiques. L'artiste originaire d'Amos réalise ainsi un vieux rêve.

Je me suis mise dans la peau d'une fan finie d'Éric Lapointe -- NikaBizz

«Quand mon père est décédé, il y a quelques années, j'ai vécu la plus grosse peine de ma vie. C'était la première fois que je perdais un être cher. J'ai alors réalisé qu'on allait tous mourir un jour. C'est le petit coup de pied qui me manquait. J'ai toujours voulu faire un album. J'écris mes propres chansons depuis l'âge de 13 ans. Je veux laisser ma trace», raconte celle qui a écrit ses premiers poèmes à 9 ans.

L'amour l'inspire

L'amour s'est toujours trouvé au cœur de sa création, et c'est encore le cas pour ces quatre chansons. Elle a été frappée en février 2015 par le magnétisme d'Éric Lapointe et tout l'amour que lui portent ses nombreuses admiratrices.

La musique de style pop rock est aussi composée par NikaBizz, qui a collaboré avec Ghislain Darsigny pour les arrangements et l'enregistrement effectué dans le studio de ce dernier. Elle voit aussi à toutes les étapes de la production et de la distribution de son album. Ella a déjà intéressé une douzaine de stations de radio à ses chansons.

Écrire pour les autres

Plutôt introverti, NikaBizz avoue qu'elle ne recherche pas nécessairement les projecteurs ni le devant de la scène. Elle n'a pas l'intention de faire de spectacles à moins qu'il n'y ait une forte demande à cet effet. Sa passion, c'est la création musicale et l'écriture.

«Mon objectif, c'est de convaincre des artistes connus de chanter mes chansons. Ce n'est pas facile de se faire remarquer. J'essaie donc de me faire connaître dans ce but. J'ai envoyé une chanson à Hugo Lapointe, dont j'ai écrit le texte et un compositeur en France a fait la musique. J'attends une réponse de sa part. Si je ne trouve pas d'artistes qui veulent de mes chansons, je vais sans doute faire un autre mini-album», souligne celle qui habite aujourd'hui Asbestos, mais qui possède encore de la famille à Amos, dont sa mère.

Depuis le 6 janvier

Le mini-album éponyme de NikaBizz est disponible en copies numériques et physiques (CD) depuis le 6 janvier au coût de 5 $ via son site internet (www.nikabizz.com). On peut aussi suivre l'artiste sur la page Facebook de NikaBizz Muzik.

 

Faire rougir Stéphane de Normétal

NikaBizz n'en est pas à ses premières armes en musique. Elle a réalisé deux maquettes (démos) en 2002 et a participé aux auditions pour la 2e saison de Star Académie, en 2004. Certains se souviendront qu'elle avait fait rougir Stéphane Mercier, de Normétal, scène qui s'était d'ailleurs retrouvée dans les bloopers de l'émission.

©gracieuseté

Josée Inkel, qui utilise le nom d'artiste NikaBizz, pose fièrement avec son album éponyme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média