Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 juin 2017

Belgh Brasse reçoit de l’aide pour faire de la bière

©Photo gracieuseté

La Brasserie Belgh Brasse d’Amos, victime d’un incendie le 9 avril dernier, a reçu l’aide d’un autre brasseur du Québec pour produire deux nouveaux emballages de six cannettes de sa bière La Bitt à Tibi.

Le désastre qui avait frappé la brasserie avait été suivi de plusieurs messages de soutien et de plusieurs offres de collaboration de membres de la communauté des microbrasseurs québécois. Ces offres sont devenues réalité alors que Belgh Brasse a été invitée par la brasserie l'Alchimiste de Joliette à utiliser sa salle de brassage pour fabriquer des nouveaux emballages de la bière La Bitt à Tibi, soit la Kristall Witte et la Lager Blonde.  Quelques centaines d’hectolitres ont été produits dans les dernières semaines.

Ces deux bières ont toutes deux remporté une médaille d’or dans leur catégorie respective aux récents World Beer Championships. Selon Belgh Brasse, les deux produits ont été fabriqués à partir de la même recette et des mêmes ingrédients que la cuvée originale avec pour seule différence qu’ils sont diffusés en cannette, ce qui est une première pour la brasserie, et qu’elles sont sous l’appellation Brassin nomade.

«On a pu faire des cannettes parce que les installations où nous étions le permettaient, explique le brasseur Jean-Louis Marcoux. On est très heureux d’avoir trouvé un partenaire pour produire juste à temps pour la St-Jean, ce qui n’était quand même pas évident. On ne pouvait rester sans rien faire. Nous devions garder nos marques en magasin et demeurer visibles. On venait de faire le lancement de La Bitt à Tibi et on souhaitait garder notre élan.»

À la SAQ

Belgh Brasse, qui a d’autres productions en cours avec le même brasseur qui seront disponibles dans les semaines à venir, a aussi reçu l’appui de la Société des alcools du Québec qui détient l’exclusivité pour la diffusion de la nouvelle cuvée. Il suffit de visiter le site SAQ.com pour connaître les prix et la liste des succursales ayant des cannettes en stock.

Selon Jean-Louis Marcoux, tout est mis en œuvre pour reprendre les activités le plus tôt possible à Amos, au plus tard dans un an. «Il y a eu du nettoyage et actuellement nous sommes en mode démolition de certaines parties de la brasserie. Nous sommes dans la planification et on regarde pour de nouveaux plans. Un an serait le pire des scénarios pour nous. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour que le tout reprenne avant ça et le plus vite possible.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média