Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

24 octobre 2017

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Ghislain Roy: développer en conservant les acquis

©gracieuseté

Natif d'Amos, Ghislain Roy possède un fort sentiment d'appartenance envers sa ville et souhaite contribuer activement à son développement tout en protégeant ses acquis. C'est pourquoi il est candidat aux élections du 5 novembre à Amos.

«J'ai cet intérêt depuis longtemps, mais ce n'est pas vraiment compatible avec mon travail dans la vente. Je suis maintenant à la retraite depuis sept ans. J'ai beaucoup de disponibilité et de contacts, des atouts qui peuvent aider au développement de la ville», affirme celui qui avait aussi voulu se présenter en 2013, mais qui estimait alors avoir encore trop d'engagements.

Il a choisi de poser sa candidature au siège #3, le seul laissé vacant avec l'annonce du retrait de la vie politique de Robert Julien. «Mon intention date du mois d'août. C'était clair que je voulais me présenter à un siège libre. Je ne voulais pas déplacer l'un des conseillers en place», confie-t-il.

Ghislain Roy a toujours été très impliqué. Membre Optimiste depuis plus de 45 ans, il a occupé différentes fonctions localement et régionalement au sein du club social tourné vers la jeunesse. Il est de ceux qui ont permis d'assurer la poursuite de la Magie des neiges, assurant la présidence de l'événement quand le club Optimiste l'a pris sous son aile. Il préside aujourd'hui le Comité consultatif d'urbanisme de la Ville et la Fondation Héritage. Il a reçu différentes distinctions, dont une du Lieutenant-Gouverneur en 1998 et le Coup de cœur du jury au Gala Les Élites en 2009.

Protéger les acquis

À l'emploi de Promutuel Assurance Boréale pendant 27 ans, dont il tire une fierté d'avoir contribué au développement du siège social à Amos, Ghislain Roy se dit particulièrement sensible à l'importance de protéger les acquis locaux.

«Par exemple, je crois que dans un dossier comme celui du CGER, la Ville devrait servir d'exemple et protéger ses acquis. On demande à nos commerçants et entreprises de s'impliquer dans le développement de notre ville. C'est un dossier qui m'interpelle. Je veux aussi sensibiliser les gens aux effets de l'achat en ligne. On économise peut-être sur le coup, mais ç'aura un impact sur le développement de notre ville à long terme», fait-il valoir.

Être à l'écoute

Ghislain Roy croit aussi qu'il faut attirer de nouvelles entreprises et leur faire de la place à Amos. Il souhaite favoriser le développement résidentiel et développer de nouveaux terrains industriels et commerciaux. Il accorde aussi une grande importance au patrimoine, comme en témoigne son implication au sein de la Fondation Héritage, et croit qu'on doit mettre en place un programme incitatif pour les bénévoles.

«Je veux essayer être proactif et d'être près des gens, comme je l'ai toujours été, poursuit-il. Je veux être à l'écoute de l'ensemble des citoyens et des commerçants. Je pense notamment au dossier de la réfection du centre-ville, où j'ai senti un certain manque de communication. Il faut s'assurer de satisfaire la majorité des commerçants et aussi les accompagner pendant les travaux pour limiter les impacts.»

Le candidat propose aussi de couvrir le stationnement étagé de la cathédrale de façon à le rendre multifonctionnel et le protéger de la pluie et de la neige. «Le marché public, la Magie des neiges et d'autres événements pourraient profiter d'une telle infrastructure», avance-t-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média