Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

26 Mars 2017

dessureault-simon-2269

Le Sport-études baseball est sur les rails pour de bon à Malartic

©TC-Média-Simon Dessureault

Le programme de baseball Sport-études de l'école secondaire Le Tremplin de Malartic a réussi à se munir d'une dizaine d'équipements sophistiqués dans les trois derniers mois.

Le programme a été accepté en décembre dernier par Basebal Québec. Il compte actuellement  21 joueurs qui font du baseball 9 jours sur 9 dans les horaires de journées scolaires. Ces derniers pratiquent et développent leurs habiletés techniques à raison de deux heures par jour, lors de la dernière période de cours de la journée.

Et les organisateurs sont parvenus à amasser 17 000 $ en dénichant plusieurs commanditaires (Le Fond Essor Canadian Malartic (FECM), Agnico Eagle, la mine Canadian Malartic, Hockey Expert, Usinage Marcotte, Rawling, IGA Demers, Colormax et Cyclotonus).

«On n’est parti de rien et on n’avait même pas de balles de baseball au début, a expliqué Martin Lecompte, le président du Sport-études de l'école secondaire Le Tremplin de Malartic. Des gens du baseball mineur nous ont aidés et tout l'argent des commanditaires est allé en équipement.»

Parmi ces équipements, on retrouve notamment une cage de frappeur intérieur, une catapulte qui lance des balles, une échelle au sol pour apprendre à bouger les pieds rapidement, un tee ball qui mesure la vitesse de frappe avec un capteur, etc. Lecompte considère donc que 75% de l'équipement est acheté. Il recherche d'autres commanditaires pour obtenir une cage des frappeurs extérieure.

Du talent

Six joueurs du programme ont par ailleurs été invités à participer à un camp de sélection au niveau midget AAA à Gatineau pour les Tyrans de l'Outaouais. C'est notamment le cas de Pierre-Karl Dionne, un étudiant de secondaire V de 16 ans.

«Le programme Sport-études permet de travailler toutes les facettes du jeu autant pour frapper, lancer et bien jouer défensivement, a expliqué celui qui lance en plus de jouer au premier et troisième but. Ça me permet de m'améliorer plus rapidement.»

Et Dionne a d'ailleurs été remarqué par Baseball Québec lors d'une récente visite de l'organisation à l'école Le Tremplin. Dionne a donc été invité à Saint-Jérôme pour se faire évaluer par l'Académie Baseball Canada (ABC) il y a un mois. «Ç’a bien été et c'était du baseball de base, a expliqué le jeune athlète qui joue au baseball depuis l'âge de 7 ans. On frappait, lançait et attrapait des balles dans différentes situations.» Si ça ne fonctionne pas, Dionne reviendra jouer dans le midget B de la mine Canadian Malartic.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par