Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 avril 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Une soirée haute en couleurs pour célébrer la culture abitibienne

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

VAL-D'OR. Des acteurs du milieu artistique provenant des quatre coins de la région se sont réunis à la salle Félix-Leclerc le 6 avril dernier, afin célébrer le travail de huit artisans et entreprises lors de la 18e édition des Prix d'excellence en arts et culture de l'Abitibi-Témiscamingue.

La soirée, animée avec humour par Paul-Antoine Martel, qui n'a pas manqué d'arracher plusieurs fous rires au public, a été forte en émotions.

En effet, plusieurs lauréats ont essuyé quelques larmes lorsqu'ils ont monté sur scène.

Prix membre honorifique

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

Mathieu Blanchette du Conseil des arts et de la culture du Québec, Carmelle Adam, directrice du Centre d'exposition de Val-d'Or et Nathalie Fiset du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or.

L'événement a commencé avec force avec la remise du prix du membre honorifique à Carmelle Adam, directrice du Centre d'exposition de Val-d'Or pour l'ensemble de son travail au sein du milieu culturel de la région.

La lauréate a été émue par une ovation complète du public. Mme Adam s'est rendue sur scène, les larmes aux yeux.

«Je ne m'y attendais pas du tout, a confié Carmelle Adam, la voix nouée par l'émotion. Merci de m'avoir accepté dans la communauté et encore plus dans le milieu des arts, car c'est une réorientation de carrière qui m'a ramené ici. C'est vraiment un grand cadeau pour moi ce soir.»

En plus de ce prix, la dame a également reçu une toile d'une artiste locale, Chantale Vallières.

Prix organisme: intégration des technologies de l'information et des communications

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, en compagnie des gestionnaires du Centre d'exposition de Val-d'Or.

À peine après avoir quitté la scène, la directrice du Centre d'exposition de Val-d'Or s'est vue obligée de remonter sur scène, accompagnée de ses fidèles collègues, pour recevoir ce prix des mains du député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois. Le Centre d'exposition de Val-d'Or a ainsi reçu une bourse de 1000$.

Prix partenariat

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

L'éditrice en chef de l'Indice Bohémien, Valérie Martinez et la copropriétaire de l'auberge-bistro Eugène, Marie-Joe Morin.

Nouveau cette année, le prix partenariat visait à souligner l'implication d'une entreprise dans les activités culturelles. Présenté par le journal culturel l'Indice Bohémien, ce fut l'auberge-bistro Eugène de Ville-Marie qui a récolté cet honneur. L'entreprise, représentée lors du gala par l'un de ses propriétaires, Marie-Joe Morin, bénéficiera d'un publireportage dans l'une des éditions de l'Indice Bohémien.

Prix coup de coeur

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

Le maire de la Ville de Val-d'Or, Pierre Corbeil, accompagné de l'artiste sculpteur Jacques Pelletier.

Également nouveau pour cette édition, le prix coup de coeur est remis par la ville hôtesse de la cérémonie, dans ce cas, la Ville de Val-d'Or. Les finalistes de cette catégorie étaient trois artisans locaux qui font rayonner leur art dans la municipalité. Le récipiendaire, le sculpteur Jacques Pelletier, était sans mot devant ce prix.

«Ça me fait passer deux messages: l'un que je vais continuer mon travail et l'impression de recevoir un grand câlin, comme une bonne claque dans le dos», a lancé M. Pelletier.

Prix du public

La catégorie prix du public a été votée par les citoyens par le biais d'un sondage sur le web pour définir l'organisme gagnant. Cette année, ce fut le comité organisateur du spectacle Festivitas qui fut le lauréat.

Les artisans de cette comédie originale en provenance de La Sarre ont profité de leur moment sur scène pour révéler que Festivitas sera bel et bien de retour en 2018.

Prix relève

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

La coordonnatrice de la Fabrique culturelle en Abitibi-Témiscamingue, Josée Lacoste, avec le lauréat du prix relève, François Bédard.

Pour célébrer les talents émergents, la Fabrique Culturelle de Télé-Québec a remis à François Bédard, un jeune artiste de cirque provenant de Rouyn-Noranda. Le jeune homme a ainsi reçu une bourse de 500$.

Prix travailleur de l'ombre

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

Anne-Marie Gendron, du ministère de la Culture, en compagnie de la lauréate du prix du travailleur de l'ombre, Caroline Lemire et son fils

Cette catégorie a été remportée par Caroline Lemire, travailleuse culturelle de Rouyn-Noranda. Mme Lemire est bien connue dans la région pour le Festival Nez à Nez et Le Petit Théâtre du Vieux Noranda. La dame s'est présentée sur scène au côté de son fils.

Prix créateur de l'année en Abitibi-Témiscamingue

La soirée s'est terminée en beauté et, comme elle a commencée, avec émotion. Le prix du créateur de l'année a été remis à Jacques Marchand, chef d'orchestre, compositeur, musicien. L'artiste, qui pratique sa passion depuis déjà 45 ans, est notamment le directeur artistique de l'Orchestre symphonique régional. Son grand ami et partenaire d'affaires, Claude Lacase, a rendu un vibrant hommage à M. Marchand.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média