Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 août 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Une nouvelle piscine communautaire pour Senneterre

Piscine Senneterre

©Sophie Rouillard

Les différents partenaires pour la construction d’une piscine communautaire à Senneterre posent avec la maquette du projet.

Grâce à des investissements de 6,2 M $, Senneterre pourra offrir d’ici 2021 de nouveaux services dans une toute nouvelle piscine qui sera construite à l’école secondaire La Concorde.

Cette piscine, financée parts égales par le gouvernement provincial et par la municipalité ainsi qu’avec le soutien de la Commission scolaire de l’Or-des-Bois et la communauté, pour une valeur de 3,1 M $ chacun, permettra d’offrir les activités du Centre Aqua-Spec dans un espace plus adéquat. «Nous avons fait évaluer le centre il y a deux ans et les coûts de rénovation montaient environ à 3,4 M $, explique le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte. La bâtisse, qui a été construite en 1958, est arrivée à la fin de sa vie et nous préférons investir dans une nouvelle structure.» 

Le Centre Aqua-Spec, qui comprend plusieurs locaux et une salle de spectacles en plus de sa piscine, sera ainsi mis en vente lorsque la nouvelle piscine communautaire sera prête. 

«On pense que les locaux peuvent intéresser des entreprises privées, indique M. Matte. Ça reste à voir pour le moment, mais c’est certain qu’on va se pencher sur ça.» 

En plus de cette nouvelle piscine, le gymnase de l’école secondaire subira également une cure de jeunesse. 

«Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi un camp de jour au Centre Aqua-Spec, ajoute le maire. Cela sera bénéfique autant pour les étudiants de La Concorde que pour la population en général ou pour des athlètes.» 

Un projet de longue date 

Cette nouvelle piscine et les travaux de rénovation du gymnase de l’école secondaire La Concorde sont attendus depuis un certain temps. Le député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, s’est même retenu de verser quelques larmes lors de l’annonce de l’appui du gouvernement provincial dans ce projet le 13 août dernier. «Je sais ce que ça signifie pour eux, lance le député. Ça tient beaucoup à cœur pour les citoyens de Senneterre et des environs. C’est un projet qui va avoir un rayonnement majeur, car ça va aussi toucher les gens de Barraute et Lebel-sur-Quévillon qui pourront en bénéficier aussi.» 

Guy Bourgeois voit ce projet comme une opportunité de répondre aux besoins de plusieurs adeptes de la piscine et du gymnase. 

«On ouvre beaucoup de perspectives, car on pourra l’utiliser pendant les cours, donc offrir la piscine comme un plateau. Ensuite, nous avons une équipe de nage synchronisée à Senneterre et si on veut que les athlètes puissent continuer de performer, ça prend des installations de qualité», renchérit M. Bourgeois. 

De plus, le député croit que ces nouvelles installations permettront d’attirer de nouveaux habitants. 

«Ça va montrer que Senneterre est un milieu de vie accueillant», estime Guy Bourgeois. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média