Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

19 septembre 2018

L’Harricana veut hausser son taux de diplomation

Classe enfants

©Archives

La CSH présente une bonne couverture des services offerts dans l’agir tôt avec du dépistage couvrant plus de 90 % des bambins du préscolaire, grâce notamment à la Passe-Partout, ses cinq classes de maternelle 4 ans et une bonne collaboration avec les CPE et CLSC.

ÉDUCATION. La Commission scolaire Harricana (CSH) a rendu public son plan d’engagement vers la réussite 2018-2022, le 17 septembre. Celui-ci a pour principal objectif d’augmenter la diplomation.

«C’est avec une grande fierté que nous vous présentons ce plan qui a demandé la mobilisation des acteurs, tant de l’éducation qu’externes. Nous nous sommes questionnés sur ce qui allait bien et ce qu’il fallait améliorer pour actualiser nos façons de faire», a déclaré la présidente Annie Quenneville.

Le vaste chantier de travail qui a mené à ce plan approuvé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur s’est échelonné plus de deux ans, par le biais notamment de groupes de discussions de l’interne et des partenaires ainsi qu’un sondage en ligne auprès de 1400 répondants (parents, élèves et personnel).

Performance et vulnérabilités

Cette démarche a permis d’identifier les zones de performance et de vulnérabilité de l’Harricana. En matière de performance, on retrouve notamment la bonne couverture dans l’agir tôt (90 %), le taux de réussite au-dessus de la moyenne à l’épreuve de français de 5e secondaire (écriture), la croissance de la diplomation en formation professionnelle et le bon taux de diplomation chez les élèves de 4e et 5e secondaire.

En revanche, on a identifié une diplomation/qualification après sept ans sous la moyenne (72,4 % contre 76,5 %), un taux de décrochage de 16,1 % contre 13,6 % pour le Québec et le peu de ressources déployées pour l’intégration des compétences du 21e siècle.

Objectif: diplômer

Le plan d’engagement vers la réussite scolaire 2018-2022 vient ensuite fixer la mission, les trois valeurs et les cinq orientations prioritaires qui s’articulent toutes autour d’un objectif principal: porter à 85 % la proportion des élèves de moins de 20 ans qui obtiennent un premier diplôme ou une qualification et à 80 % la portion des élèves titulaires d’un premier diplôme (DES et DEP) d’ici 2022. La cible ministérielle est de 90 % d’ici 2030.

L’Harricana souhaite donc transformer les milieux d’apprentissage en fonction des compétences associées au 21e siècle et intervenir rapidement auprès des élèves à risque de façon continue et concertée. Pour ce faire, elle se fixe notamment pour objectif de ramener à 10 % la portion d’élèves entrant à 13 ans ou plus au secondaire (14,2 % en 2016-2017), mise sur une trousse de dépistage et veut porter le taux de réussite à l’épreuve unique d’écriture de la 4e année du primaire à 90 %.

Mise à niveau des bâtiments

La CSH veut aussi s’engager dans des pratiques pédagogiques collaboratives et novatrices dans tous ses établissements d’ici 2022, ainsi que créer un milieu de vie accueillant, sain, sécuritaire et bienveillant pour ses élèves. «Nos établissements ont besoin d’amour», a reconnu le directeur général Yannick Roy, qui souhaite que 85 % du parc immobilier soit dans un état satisfaisant d’ici 2022.

La dernière orientation implique directement le milieu, puisque la commission scolaire souhaite engager la famille et la communauté à faire de l’éducation une priorité. «On n’est plus au stade de la mobilisation, il faut aller au-delà. On souhaite l’engagement de tous», a fait valoir M. Roy.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média