Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

02 Janvier 2018

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

Montpetit et Lafrance passent aux Tigres

©TC-Média-Simon Dessureault

Les Foreurs ont échangé leur gardien étoile Étienne Montpetit et l'attaquant de 19 ans Simon Lafrance aux Tigres de Victoriaville, mardi, à quelques jours de la fin de la période ouverte aux transactions dans la LHJMQ.

L'échange de Montpetit permet au vert et or de mettre en banque des choix de 1er et 2e tours en 2018 et un choix de 3e ronde en 2019. Quant à Lafrance, il a été troqué avec des choix de 5e et 8e ronde, en retour de l'attaquant de 20 ans James Phelan et de deux choix de 3e ronde.

L'échange de Montpetit ne constitue pas une surprise, lui qui avait demandé aux Foreurs de pouvoir terminer sa carrière junior avec une formation gagnante. En quatre saisons dans l'uniforme valdorien, il a remporté 89 victoires, un sommet de l'histoire de la concession. Il affichait une excellente moyenne de 3,02 cette saison, avec un taux d'efficacité de 92 %.

«Ce n'est jamais facile de laisser partir un jeune qui a donné autant à l'équipe, aussi bien sur la glace que par son attitude sans faille, a souligné le directeur général des Foreurs, Pascal Daoust. Même si nous obtenons énormément en retour et que l'échange allait de soi d'un point de vue philosophique, ça m'a fait un petit pincement.»

Daoust affirme que les Tigres de Victoriaville ont toujours été les danseurs les plus sérieux pour les services de Montpetit. Il aurait bien aimé obtenir un jeune espoir établi dans l'échange, mais ce n'était pas possible compte tenu du portrait actuel des Tigres. «Le match était parfait avec Victoriaville, qui avait besoin d'un vétéran devant le filet. On est vraiment contents des choix, surtout que ceux de 2e et 3e tour sont ceux de Saint John, et qu'ils devraient être très tôt dans la ronde», a-t-il mentionné.

Phelan se fait attendre

Quant à Lafrance, il revendiquait 30 points cette saison, dont 10 buts. À l'opposé, Phelan affiche une production de 39 points.

«Simon ne faisait pas partie des joueurs que nous voulions échanger, mais on sait que les 19 ans sont toujours très en demande à ce temps-ci de l'année, a précisé Daoust. Il intéressait quelques équipes, mais le prix obtenu avec les Tigres répondait à nos besoins à court et moyen terme.»

Les Foreurs souhaitent voir James Phelan devenir un pilier de l'attaque d'ici la fin de la saison. Toutefois, le vétéran n'a pas rejoint l'équipe à l'annonce de la transaction.

«Nous lui avons parlé mardi et il était sous le choc, ce qui est bien compréhensible. Il part quand même d'une équipe où il avait la chance de gagner le championnat. Nous allons laisser la poussière retomber quelques jours. Notre souhait est qu'il joue pour nous, mais on verra aussi s'il attire d'autres équipes», a conclu le dg des Foreurs.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par