Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 Janvier 2018

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

Les Foreurs contraints à payer le prix pour Tessier

L'état-major des Foreurs aura finalement procédé à huit transactions au cours de la période des Fêtes, changeant radicalement le visage de l'équipe.

Le départ d'Étienne Montpetit, annoncé le 2 janvier, se veut évidemment le geste le plus important. Les Foreurs ont ensuite laissé filer Simon Lafrance à Victoriaville, croyant pouvoir miser sur James Phelan pour compenser à l'attaque. Celui-ci s'est cependant fait tirer l'oreille et Pascal Daoust s'est résigné samedi à le refiler aux Wildcats de Moncton, en compagnie de choix de 2e et 3e tour, obtenant en retour de l'attaquant de 19 ans Julien Tessier.

«La décision de Phelan a été une surprise et nous avons dû réagir, surtout que Maxim Myziurin est à nouveau blessé, explique Daoust. On s'est donc retrouvés à payer le prix pour un joueur qui a de bonnes habiletés à l'attaque (35 points) et qui entre directement dans notre top 6.»

Un dernier échange conclu samedi avec Chicoutimi permet aux Foreurs d'obtenir les droits sur Brendan Hamelin, un attaquant de 20 ans qui est le meilleur marqueur de la Ligue junior AAA (86 points en 32 matchs à Terrebonne). Si le vert et or le convainc de s'amener à Val-d'Or au cours des prochaines heures, il aura coûté un choix de 8e tour.

Recul

En bout de ligne, Pascal Daoust est bien conscient que les gestes posés pourraient fort bien compliquer les chances des Foreurs de participer aux séries. Malgré tout, il se dit très satisfait par l'ensemble des résultats de la période des transactions.

«Il n'y a pas une équipe qui peut s'améliorer sur le champ en échangeant Étienne Montpetit. C'est sûr qu'on recule devant le filet, mais j'aime ce qu'on a fait avec l'acquisition de Karl  Boudrias à la ligne bleue, un 17 ans qui jouera un rôle différent de Tyler Higgins. Nathan Hudgin apporte un leadership différent par son éthique de travail. On ne recule pas non plus avec l'arrivée de Tessier par rapport à Lafrance, ou encore avec Cardinal qui remplace Gladu. Enfin, notre banque de choix pour les deux prochains repêchages est très intéressante.»

Les séries

Ceci dit, l'équipe pourrait fort bien devoir batailler pour se tailler une place en séries, sans les miracles d'Étienne Montpetit devant le filet. Avant les matchs du week-end, les Foreurs étaient au 16e rang, quatre points devant Saint-John et huit devant Shawinigan.

«Même avec les cartes que nous avions et Étienne devant le filet, nous sommes 16e. C'était la même chose l'année passée avant d'échanger Julien Gauthier. Des décisions comme celle-là doivent se prendre de façon logique et avec une vision d'avenir», conclut Daoust.

La chance de Mathieu Marquis

Les Foreurs entendent confier au gardien valdorien Mathieu Marquis le rôle d'adjoint à Jonathan Lemieux d'ici la fin de la saison.

«On veut respecter notre jeune de 16 ans et lui faire vivre ce qu'il a à vivre. En Mathieu Marquis, on a un gars qui n'a jamais eu une réelle chance de démontrer ce qu'il peut faire dans le junior majeur. Il est dominant dans le junior AAA à Gatineau et, compte tenu de la fenêtre qu'on a choisi, on veut prendre le risque pour savoir réellement ce qu'on peut faire avec lui dans le futur.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média