Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 Octobre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une expérience en Israël réussie pour Montambault

Une expérience en Israël réussie pour Montambault

©gracieuseté

Cindy Montambault et Jaqueline Mourao ont pris le troisième rang de la dernière étape de l’Epic Israel.

VÉLO DE MONTAGNE - En compagnie de sa coéquipière Jaqueline Mourao, Cindy Montambault a pris le troisième rang de l’Epic Israel, une épreuve de vélo de montagne par étapes de près de 300 kilomètres. 

La Valdorienne considère son aventure en Israël comme une grande expérience qui lui a permis d’acquérir un bagage tant au niveau sportif que personnel, puisque c’était sa première participation à un tel événement. 

«Ç’a rempli toutes mes attentes et c’est une bonne préparation pour la Brasil Ride qui débute dans une dizaine de jours. On a peut-être débuté le tout un peu trop vite, mais on a su gérer nos efforts et suivre le plan de match qu’on s’était fixé», a déclaré Montambault. 

Les ennuis mécaniques ont ponctué la première étape, longue de 87 kilomètres, du duo alors qu’elles ont dû composer avec trois crevaisons. Malgré les inconvénients, Montambault et Mourao ont croisé le fil d’arrivée en troisième place provisoire. 

«On est partie tellement vite qu’on ne voyait pas les autres équipes nous dépasser lorsqu’on faisait les réparations. Donc, quand on a su qu’on était troisième, c’était une légère surprise… on avait préparé le tout avant la course et on avait établi que j’allais être en charge des bris mécaniques parce que j’étais davantage capable de faire des réparations mineures», a affirmé l’Abitibienne. 

Garder le cap 

La deuxième étape a été plus demandant pour les deux athlètes qui devaient composer avec une section de 98 kilomètres et près de 3200 mètres de montée. 

Un bon départ leur a permis de se hisser en deuxième place, mais une section plate leur a brûlé beaucoup d’énergie, si bien qu’elles se sont retrouvées au quatrième rang tout en tentant de conserver leur position au classement général. Au bout du compte, les deux cyclistes ont conclu l’étape médiane en deuxième position au temps cumulatif avec deux minutes et trente secondes d’avance sur leurs plus proches rivales. 

«Moi et Jaqueline parlions tout le long de la course comme quand il fallait ralentir parce qu’il y a une grosse montée qui nous attendait. Il y avait beaucoup de communication même après l’épreuve de la journée pour faire le point et voir ce qu’on a moins bien fait», a révélé Cindy Montambault. 

Pour la dernière étape, la paire a démarré la journée un peu plus rapidement, car la distance était un peu plus courte. Malgré un bon rythme de course et une autre troisième place, la Valdorienne et Mourao ont dû, au bout du compte, céder leur deuxième place au terme de la compétition. 

«L’équipe devant était vraiment forte et même si tout s’était déroulé à la perfection, je crois qu’on ne les aurait pas rattrapées», a laissé tomber la cycliste. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média