Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 Octobre 2018

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

La Sarre se désiste dans le dossier du transport adapté

Transport adapté La Sarre Abitibi Ouest

©Photo L’Éclat / Le Citoyen - Marc-André Gemme

La question du transport adapté revient fréquemment depuis plus d’une dizaine d’années en Abitibi-Ouest.

Depuis plusieurs années, la MRC d’Abitibi-Ouest et la Ville de La Sarre discutent de la possibilité d’étendre le service de transport adapté à la grandeur de la MRC. Or la Ville de La Sarre a récemment fait savoir qu’elle se retirait du projet.

Une étude a été demandée par les deux entités politiques afin d’évaluer la possibilité d’étendre le service de transport adapté à toutes les municipalités d’Abitibi-Ouest.

«Rappelons que les objectifs étaient d’intégrer et d’optimiser les moyens de transport sur le territoire, la diminution des coûts, une meilleure desserte ou une desserte en fonction des utilisateurs ainsi que la couverture des 21 municipalités», a affirmé la directrice générale de la MRC, Nicole Breton lors du conseil des maires de septembre.

Suite à la dernière étude réalisée sur le sujet, les deux factions avaient fait de grandes avancées, mais soudainement la Ville de La Sarre a décidé de se retirer du dossier.

«Vous comprendrez que c’est avec un certain étonnement qu’on doit mettre fin à ce dossier, a-t-elle indiqué. Malheureusement, on ne peut pas reprendre les sous qu’on a investis depuis toutes ces années pour étudier le dossier. Surtout quand on se fait dire qu’il y a d’autres dossiers prioritaires, mais il y aura toujours des dossiers prioritaires que ce soit au niveau de la ville de La Sarre ou de la MRC d’Abitibi-Ouest.»

Les explications de la Ville

Puisque le maire de La Sarre était absent lors du conseil des maires de septembre, il n’a pu justifier la décision de la ville. La question a refait surface lors du conseil municipal d’octobre.

«Une étude avait été lancée pour voir la possibilité de regrouper l’ensemble de l’Abitibi-Ouest au niveau du transport adapté, a rappelé Yves Dubé. Malgré les différents scénarios budgétaires possibles, le seul qui avait été identifié stipulait que la ville de La Sarre se retrouvait avec la gestion du personnel et la gestion de toute la flotte du transport adapté. De cette manière, on arrivait à des économies réelles pour l’ensemble des utilisateurs. Or présentement, la Ville se prépare à déménager pour la réfection de l’hôtel de ville. Au niveau du garage, on a juste un mécanicien et si on devait gérer la flotte de transport adapté, il faudrait faire des choix difficiles au niveau mécanique.»

Il donne en exemple le scénario d’une tempête de neige, la priorité de la ville serait la réparation de l’équipement de déneigement et non celle des autobus de transport adapté.

«Il nous manquait trop d’information pour aller de l’avant puisque le modèle d’affaires se basait sur un seul modèle ou la ville de La Sarre se retrouvait avec toute la gestion. On a décidé de mettre le projet sur la glace pour le moment, a indiqué M. Dubé. On veut prendre le temps de bien étudier le dossier pour assurer la pérennité du projet à long terme.»

À l’heure actuelle, le transport adapté de la ville de La Sarre assure le service à sept municipalités de la MRC.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média