Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 novembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs répondent avec brio contre Victoriaville

Tigres Victoriaville - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le tir de Julien Tessier a battu Fabio Iacobo pour créer l’égalité 2-2.

HOCKEY JUNIOR - Même avec un retard de 0-2 en première période, les Foreurs de Val-d'Or ont remonté la pente pour l’emporter au compte de 4 à 2 face aux Tigres de Victoriaville.

«On a bien sorti et j’avais hâte de voir comment on allait sortir d’une défaite de 11-1 en fin de semaine dernière. J’étais content des joueurs même si ç’a mal parti», a affirmé l’entraîneur-chef Pascal Rhéaume lors de son point de presse.

Les représentants du Centre-du-Québec ont ouvert la marque en milieu d’engagement par l’entremise du vétéran Dominic Cormier qui a réussi à se libérer lors d’un surnombre offensif avant de loger le disque dans la partie supérieure.

Un peu plus de deux minutes plus tard, Cormier est revenu à la charge alors qu’il a fait fit de la couverture défensive de Benjamin Dion avant de s’avancer et doubler l’avance des Félins.

La réplique des Foreurs ne s’est pas fait attendre lorsque Julien Tessier a fait dévier le relais de Jérémie Biakabutuka pour réduire l’écart de moitié. Aux dires des membres du vert et or, le match a changé de direction à ce moment-là.

«Le troisième but était crucial parce que ça porte le compte à 2-1 au lieu de 3-0. Après cela, on est revenu fort et intense de la première à la dernière minute», n’a pas caché Pascal Rhéaume en point de presse.

«C’était vraiment important et le timing était bon, car les Tigres venaient de marquer et les gars étaient un peu à plat sur le banc et l’énergie était moins bonne. Marquer immédiatement avant la fin de la période, ça donne des images positives dans la tête de tout le monde», a ajouté Julien Tessier à ce sujet.

Voulant imiter Cormier qui a fait un doublé, ce dernier a décidé de faire pareil lorsque son deuxième du match (et 10e de la campagne) a nivelé la marque à deux partout en début de deuxième période.

Les unités spéciales valdoriennes ont pris les choses en main lors du dernier tiers, gracieuseté de Maxence Guenette qui a vu son tir des poignets traverser Fabio Iacobo, qui avait un peu la vue voilée. En fin de match, Nicolas Ouellet a intercepté une rondelle à sa ligne bleue pour sceller l'issue du match dans un filet désert.

«C’est plaisant et ce que j’ai aimé, c’est que la première unité a bien roulée ce soir tandis que la deuxième prenait le relais et c’est celle-là qui a marqué le gros but… ils ont très bien exécuté avec un lancer bien placé avec du trafic. C’est dur pour les gardiens et c’est ce qui est arrivé pour Maxence», a résumé Rhéaume.

Du côté des Tigres, on n’était visiblement pas satisfait de la performance de l'équipe et l'entraîneur, Louis Robitaille, croit que ses gars ont pris le tout à la légère.

«On n’était pas prêt à payer le prix comme l’autre côté. On dirait que notre victoire de 5 à 1 contre Drummondville nous a peut-être mis dans un état d’esprit que ça allait être facile…», a avoué Robitaille.

Test réussi en défense

Avec une brigade défensive des plus amochées, les Foreurs devaient être très minutieux en défense pour éviter de faire des erreurs et ainsi limiter les chances de marquer des Tigres.

Pour l’instructeur des Foreurs, les joueurs ont répondu à l’appel alors que Victoriaville n’a dirigé qu’un faible total de 22 lancers.

Discipline parfaite

Excepté une altercation qui a mené à un quatre contre quatre, les Foreurs n’ont donné aucun jeu de puissance à Victoriaville durant tout le match. Compte tenu de la tenue du désavantage numérique dernièrement, cet aspect du jeu a joué un rôle ce soir dans la victoire.

«J’ai fait un commentaire là-dessus avec les gars après le match en disant qu’ils étaient parfaits ce soir. Ces temps-ci, notre désavantage numérique ne va pas bien et la discipline a fait une différence. Aucun jeu de puissance pour les Tigres et ils allaient bien de ce côté-là dernièrement en marquant des gros buts contre Drummondville. J’étais inquiet un peu avant le match, mais on s’en est sorti», a expliqué Pascal Rhéaume.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média