Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

20 novembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

L’Harricana déclare un déficit de 910 000 $

Carrefour savoir Harricana CSH

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

C’est la deuxième fois en huit ans que la Commission scolaire Harricana enregistre un déficit budgétaire, la dernière fois remontant à l’exercice 2012-2013.

ÉDUCATION. La Commission scolaire Harricana (CSH) a déclaré un déficit de 910 366 $ pour l’exercice financier qui s’est terminé le 30 juin dernier.

Cette somme représente 1,5 % des revenus de 59 664 161 $ perçus par l’Harricana en 2017-2018. Elle affiche en revanche des dépenses de 61 583 001 $. C’est la deuxième fois en huit ans qu’elle enregistre un déficit budgétaire.

«Une partie de ce déficit est attribuable au paiement en fiducie du règlement d’entente relatif aux frais chargés aux parents qui s’élève à 578 495 $. C’est une dépense pour cette année seulement. Elle ne sera pas récurrente. Nous avons un surplus que nous avons pu utiliser pour l’éponger, donc nous n’avons pas eu à emprunter et ça ne nous place pas dans une situation financière difficile. Nous sommes d'ailleurs toujours en très bonne santé financière», assure la présidente Annie Quenneville.

La CSH a aussi dû composer avec une hausse substantielle des coûts reliés à la provision pour avantages sociaux de 488 785 $. Il s’agit de montants devant servir à couvrir des avantages sociaux comme les vacances, congés et indemnités de départ. Ils sont déterminés par des calculs actuariels à partir des données des dernières années. Ils fluctuent chaque année selon l’historique.

Plus de services aux élèves

L’Harricana a par ailleurs investi 316 188 $ de plus que prévu dans les services aux élèves au cours de la dernière année. 146 954 $ ont été consacrés aux services à l’élève et 169 234 $ aux ressources aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. «Nous sommes fiers de pouvoir offrir plus de services et plus rapidement aux élèves qui en ont besoin. On veut donner la même chance à tous de réussir», précise Mme Quenneville.

Ces sommes ont été investies par les écoles, soit à partir de leur budget ou de leurs surplus. D’autres montants proviennent de mesures accordées par le ministère de l'Éducation en cours d’année, dont la mesure Agir tôt.

Absorbé par le surplus

La totalité du déficit a pu être absorbée par le surplus accumulé de la Commission scolaire Harricana. Le surplus libre se chiffrait à 896 398 $ au 30 juin dernier.

Les subventions de fonctionnement représentaient 83,5 % des revenus de la CSH et les taxes scolaires, 10,3 %. L’enseignement et le soutien à l’enseignement et à la formation représentaient quant à eux 65,5 % des dépenses. Les activités administratives comptaient pour 5 %.

En juillet dernier, les commissaires ont adopté des prévisions budgétaires équilibrées de 62 149 960 $ pour l’exercice 2018-2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média