Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

24 novembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Trois organismes héritent du 100e de Landrienne

Legs Landrienne 100e

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le maire Guy Baril (à gauche) et le président du comité des fêtes du 100e Martin Leblanc (à droite) ont remis le legs financier à Josée Lavoie (système de son), Jacques Perron (toiture de l’église) et Gilles Héon (Centre multifonctionnel Serge Savard).

COMMUNAUTÉ. En plus de rendre hommage aux pionniers et permettre aux citoyens actuels et passés de se retrouver, le 100e de Landrienne aura grandement profité à la communauté.

En effet, le comité du 100e présidé par Martin Leblanc a profité de la présentation des résultats financiers, le 13 novembre, pour dévoiler le legs du comité organisateur.

Le legs se divise en deux parties. D’abord, l’organisation a laissé un système de 150 ampères (1500 $) qui permettra au Centre multifonctionnel Serge Savard de recevoir des spectacles d’envergure. Il y a aussi le circuit culturel (2500 $), des dons en biens à différents comités (1000 $), la restauration des croix de chemin (2500 $), la confection de 12 tables de pique-nique (2000 $), l’appellation du Centre multifonctionnel Serge Savard et le livre du 100e.

Un succès financier

L’autre partie du legs vient avec le bilan financier positif: des revenus de 263 226 $ pour des dépenses de 202 975 $ laissent l’organisation avec un surplus de 60 251 $. Le comité du 100e a notamment recueilli pas moins de 154 028 $ en commandites, en plus d’avoir organisé plusieurs activités de financement.

Le comité et le conseil municipal ont identifié trois projets qui se partageront ce surplus. D’abord, une somme de 10 000 $ servira au projet d’acquisition d’un système de son pour le sous-sol de l’église Saint-Barnabé de Landrienne.

Ensuite, un don de 22 019 $ a été remis au projet du Centre multifonctionnel Serge Savard, qui héritera aussi de la charte du comité du 100e et d’un terrain qui pourra être revendu.

La toiture de l’église

Le troisième bénéficiaire sera le projet de réfection de la toiture de l’église Saint-Barnabé de Landrienne, qui reçoit aussi un montant de 22 019 $. L’édifice, dont le sous-sol sert de salle communautaire, profite à une quinzaine d’organismes locaux, en plus d’être le point de rassemblement pour les mesures d’urgence.

Cette aide porte à 87 000 $ les sommes amassées à ce jour pour la campagne de financement dont l’objectif est de recueillir 140 000 $. «On aimerait commencer certains travaux en 2019, dont la préparation des plans et devis. On souhaite mettre une couverture en tôle qui sera beaucoup plus durable», a fait valoir Jacques Perron.

Bilan positif

Tour à tour, le président du comité Martin Leblanc et le maire Guy Baril ont dressé un bilan très positif de la dernière année de festivités à Landrienne. Le premier a remercié les membres de son comité organisateur, les généreux commanditaires et tous les gens qui ont participé. «Ça prend des gens pour organiser, mais ça prend aussi des gens pour participer», a-t-il fait valoir.

«Vous nous avez fait vivre une année extraordinaire, a souligné pour sa part le maire Baril. Vous pouvez dire mission accomplie. On a eu des activités variées et accessibles. On a pu dire oui, à Landrienne, 100 ans, ça se fête… et ça s’est fêté. Pour un milieu d’environ 1000 habitants, il y avait beaucoup de gens à chaque activité.»

Le conseil municipal a ensuite remis un présent à chacun des membres du comité organisateur, qui ont consacré les trois dernières années à la préparation de ces fêtes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média