Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

26 novembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Voyage parfait pour les Forestiers dans la Métropole

Forestiers Amos 2018-2019

©Les Forestiers d'Amos - Dany Germain

Les Forestiers d’Amos ont signé deux victoires sur l’île de Montréal.

MIDGET AAA - L’île de Montréal n’a pas semblé être un terrain hostile pour les Forestiers d’Amos alors qu’ils ont signé deux victoires durant la dernière fin de semaine au compte de 3 à 2 contre les Lions du Lac-St-Louis (samedi) et de 4 à 1 contre le Rousseau-Royal Laval-Montréal (dimanche).

Ces deux victoires ne sont pas une surprise pour l’entraîneur Guillaume Bisaillon puisque sa troupe avait remporté son dernier duel contre Laval-Montréal et avait baissé pavillon au compte de 3 à 2 contre les Lions, même si l’équipe avait joué un de ses meilleurs matchs de la saison.

«Les gars ont vraiment bien joué lors de ces deux parties. Ce n’était pas un vol ni de la chance. On a répété ce qu’on a fait il y a deux semaines et Gérémy Giasson nous a donné une chance de l’emporter», a expliqué Bisaillon.

«On a réussi à capitaliser sur nos chances de marquer. Notre avantage numérique est 3 en 8 et notre désavantage numérique a été parfait. Contre Laval-Montréal, on a dû traverser une sorte de tempête lors des cinq ou six premières minutes. Beaucoup d’aspects ont été positifs», a ajouté ce dernier.

L’entraîneur a aussi donné du crédit au trio composé de Zachaël Turgeon, de Mickaël Hébert et d’Israel Mianscum.

D’ailleurs, ce dernier a récolté un tour du chapeau en plus d’une mention aide contre Laval-Montréal.

«Ils ont été très bons en possession de rondelle. Zachaël est bon devant le filet et est capable de récupérer les retours de lancers. Tandis que Mickaël et Israel sont bons pour contrôler le jeu», a mentionné l’instructeur des Abitibiens, qui n’a pas hésité à également lancer des fleurs à sa ligne composée de Xavier Gagnon, Matthias Weistche et Marcus Gilpin.

À un bon moment

À près de deux semaines du Challenge CCM dans le circuit Lévesque, les Forestiers peuvent construire une séquence intéressante à domicile, surtout que la formation amossoise affronte en fin de semaine prochaine le Phénix du Collège Esther-Blondin, une équipe à seulement trois rangs au-dessus des Forestiers, mais qui sera à prendre au sérieux.

«On n’a pas beaucoup donné de victoires à nos partisans cette année. C’est une équipe qui est remplie de talent et elle peut exploser à n’importe quel moment. Si on continue de jouer physique et à notre façon, on se donne des chances de l’emporter. Par la suite, on va rejouer contre le Lac-St-Louis, dont on sait que c’est battable, et le Blizzard du Séminaire St-François qui nous avait battus en temps supplémentaire plus tôt cette année», a déclaré l’entraîneur Bisaillon.

Les Forestiers à l’honneur

Les prestations des représentants de l’Abitibi-Témiscamingue ont été reconnues à travers la Ligue Midget AAA alors qu’Israel Mianscum (offensif) et Gérémy Giasson (défensif) ont été élus les joueurs de la dernière semaine.

Gardien partant lors des deux rencontres, Giasson a tenu le fort pour son équipe en repoussant 73 des 76 lancers qu’il a reçus pour une efficacité de 0,960.

Quant à Mianscum, son habileté à faire scintiller la lumière rouge a joué un rôle dans les gains des Forestiers alors qu’il a inscrit cinq buts et six points lors des deux rencontres.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média