Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La SQ démantèle un réseau de trafic de stupéfiants

Une quinzaine d’individus ont été arrêtés

SQ_autopatrouilles_hiver

©Patrick Rodrigue

L’opération du 28 novembre a mené à l’arrestation d’une quinzaine de suspects.

Après deux ans d’enquête, la Sûreté du Québec a procédé, dans la matinée du 28 novembre, à l’arrestation d’une quinzaine de personnes, principalement en Abitibi-Témiscamingue, en lien avec le trafic de stupéfiants.

L’opération du 28 novembre, qui porte le nom de Projet Oxyder, a mobilisé plus de 35 policiers. Elle a mené à l’arrestation de 15 suspects âgés entre 21 et 52 ans.

Au moment d’écrire ces lignes, la Sûreté du Québec n’était pas en mesure de donner les endroits exacts où les arrestations ont eu lieu, mais avait indiqué que plusieurs suspects comparaîtront le 29 novembre. Ils pourraient faire face à des accusations de gangstérisme, de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

«Ces arrestations découlent d’une enquête initiée en 2016 qui visait le démantèlement d’une organisation criminelle contrôlant la distribution de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-Est ontarien, a fait savoir la Sûreté du Québec. Depuis le début de l’enquête, 55 perquisitions et 39 arrestations ont déjà eu lieu dans différentes régions du Québec, mais principalement en Abitibi-Témiscamingue.»

La police doit dévoiler un bilan plus détaillé de l’opération ultérieurement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média