Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

28 novembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Opération Oxyder: trois suspects comparaissent à Val-d’Or

Oxyder

Yannyck Simard et Martin Boucher, deux des accusés.

La ronde des comparutions a débuté mercredi après-midi au palais de justice de Val-d’Or dans le cadre de l’opération policière Projet Oxyder visant à démanteler un réseau qui, selon la Sûreté du Québec, contrôle le trafic de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue et dans le nord-est de l’Ontario.

Des 11 personnes épinglées par la police mercredi matin en Abitibi et ailleurs au Québec au cours de cette vaste opération, trois ont comparu quelques heures plus tard devant la juge de paix Marie-France Beaulieu, soit Martin Boucher, 33 ans, de Val-d’Or, Miguel Laliberté, 27 ans, de Rouyn-Noranda, et Yannyck Simard, 41 ans, d’Amos.

La procureure de la Couronne, Me Andréanne Gagnon, s’est opposée à leur remise en liberté. Ils demeurent donc détenus au moins jusqu’à leur prochaine comparution, prévue lundi prochain (le 3 décembre) au même endroit, où ils subiront leur enquête sur remise en liberté. Le tribunal leur a ordonné de ne pas communiquer entre eux ni avec les autres personnes visées par l’opération au cours des procédures judiciaires.

Boucher, Laliberté et Simard sont notamment accusés d’avoir fait partie d’une organisation criminelle, de complot pour faire le trafic de drogue et de trafic de stupéfiants pour des faits qui, selon l’acte de dénonciation, seraient survenus de février à décembre 2017 à Val-d’Or, à St-Sauveur et ailleurs au Québec et en Ontario.

Naiian Brière-Gauthier, 21 ans, de Val-d’Or (déjà détenu pour une autre affaire), et Gyslain Guay, 53 ans, de St-Sauveur, ont aussi été appréhendés pour faire face aux mêmes accusations. Et au moment d’écrire ces lignes, quatre autres hommes visés par l’opération pour faire face aux mêmes accusations n’avaient pas encore été arrêtés par la SQ, soit Guillaume Langevin, 30 ans, de Val-d’Or, Denis Savard, 46 ans, de Rouyn-Noranda, Éric Robidoux, 36 ans, de Montréal, et Guillaume Fillion-Beaumont, 36 ans, de St-Jean-sur-Richelieu.

55 perquisitions depuis 2016

La Sûreté du Québec a indiqué que l’opération de mercredi, qui visait 15 suspects en tout, a mobilisé plus de 35 de ses policiers et découlait d’une enquête amorcée en 2016, à laquelle a également pris part l’Ontario Provincial Police (qu’on appelle communément l’OPP).

«Depuis le début de cette enquête, 55 perquisitions et 39 arrestations ont eu lieu (outre celles de mercredi) dans différentes régions de la province, mais principalement en Abitibi-Témiscamingue, a souligné la sergente Marie-Josée Ouellet, porte-parole de la SQ.

«Ces perquisitions ont permis de saisir 3 kilos de cocaïne, 10 kilos de cannabis, 15 véhicules, plus de 400 000 $ en argent comptant, plus de 600 $ en faux billets de 50 $, plus de 20 000 comprimés qui pourraient être de la méthamphétamine, environ 500 comprimés de stéroïdes et 14 armes à feu, dont quatre prohibées», a précisé la sergente Ouellet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média