Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 novembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Un Valdorien à la conquête de la télévision québécoise

Alex Godbout: une étoile est née

Alex Godbout

©Maxime Côté

Alex Godbout, originaire de Val-d’Or, est de plus en plus connu du public québécois.

Depuis sa sortie des bancs de l’école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, en 2015, le Valdorien Alex Godbout décroche de plus en plus de rôles-titres, faisant de lui l’un des jeunes comédiens les plus prometteurs au Québec.

Bien qu’il soit humble face au succès, le jeune homme de 24 ans avoue ne pas croire à tout ce qui lui est arrivé dans sa vie professionnelle en si peu de temps. 

«Je n’aurais jamais pensé en être là aujourd’hui, admet le comédien qui a notamment été vu dans les émissions O’, En famille et plus récemment dans la nouvelle série Clash à Vrak. J’ai parcouru beaucoup de chemin et j’en suis fier.» 

Pour le Valdorien, provenir d’une région éloignée n’a jamais été un handicap, mais plutôt une corde de plus à son arc. 

«C’est une question de perspective, croit Alex Godbout. Tu peux choisir de t’apitoyer sur ton sort en te disant que c’est trop dur, car tu habites loin des grands centres, ou tu peux foncer et utiliser cet aspect de toi-même comme une motivation pour foncer dans tout ce que tu entreprends.» 

Une passion dès l’enfance 

D’aussi loin qu’il puisse se souvenir, Alex Godbout a toujours été attiré par le jeu. Dès son enfance, où ses cousins plus âgés faisaient des sketchs pour amuser les adultes lors des rencontres familiales, le Valdorien sentait que le métier de comédien serait fait pour lui. Toutefois, durant son adolescence, Alex Godbout est passé par des moments de doute et de peur. 

«Au secondaire, j’étais complètement perdu, confie-t-il. Ce n’est pas rien quand même de tout lâcher et de partir à Montréal. J’avais une amie qui avait le même rêve que moi, mais qui était très déterminée à se lancer. Je lui ai dit: mais tu sais que les chances qu’une personne d’une région comme nous fasse carrière dans ce domaine représentent une chance sur un million? Ce à quoi elle m’a répondu: et alors? Ça prend quand même quelqu’un pour tenter de l’obtenir, cette chance sur un million. Ça m’a tout de suite convaincu.» 

Bien que le Valdorien était déterminé, ses parents l’étaient un peu moins. «Mon père voulait que je sois avocat et ma mère, elle, avait peur que ça ne fonctionne pas, souligne l’artiste. C’est lors de mes auditions pour l’école de théâtre de Sainte-Thérèse et de Saint-Hyacinthe que je les ai tous les deux convaincus. Mon père m’a regardé faire mon audition à Saint-Hyacinthe par une petite fenêtre et il m’a avoué avoir été impressionné.» 

Faire sa place 

«La première année suivant ma graduation, j’ai fait des dizaines d’auditions sans ne jamais décrocher un seul rôle, précise le comédien. Comme j’ai beaucoup d’orgueil, je ne voulais pas avouer à mes parents que j’avais du mal à me trouver quelque chose.» 

Malgré la situation, Alex Godbout n’a jamais baissé les bras, puisqu’il se rendait toujours aux auditions finales où tout se jouait entre lui et un autre candidat. 

«Ça finissait que c’était toujours l’autre gars qui l’avait. Dès qu’on obtient notre premier rôle, ça facilite grandement les choses pour la suite, croit-il. Pour convaincre les producteurs de notre talent, il faut être vu, tout simplement. C’est difficile par contre de l’être quand tu ne décroches rien!»

Au Cinéma 

Parmi les réalisations au cinéma du jeune comédien, on compte son rôle de Paul Marie dans le long-métrage La petite fille qui aimait trop les allumettes de Simon Lavoie (2016), en plus de son personnage de Guillaume dans Charlotte a du fun de Sophie Lorain (2017). L’ouvrage cinématographique de la réalisatrice a d’ailleurs été sélectionné lors de la dernière édition du Festival Tribeca de New York, qui avait lieu du 18 au 29 avril dernier. 

«C’est l’hôte du festival qui choisit les films, explique Alex Godbout. Cette année, c’était l’acteur Robert De Niro. Évidemment, je ne sais pas exactement ce qu’il en a pensé, mais c’est sûr que c’est un peu fou de se dire qu’un acteur d’une telle renommée a choisi notre film pour la catégorie Must see films.» 

De plus, le film a été acheté par des diffuseurs américains qui projetteront le film en version originale avec des sous-titres anglais. «Nos faces vont être sur des billboards, lance en riant Alex Godbout. Je suis heureux du chemin qu’a fait ce film et je pense qu’au Québec, on peut être fiers de nos créateurs.» 

Jenny 

Sur les ondes d’UnisTV, Alex Godbout pourra être vu dès le 10 décembre dans la série Jenny, où les téléspectateurs suivent le quotidien d’une jeune fille à qui les médecins ont diagnostiqué une leucémie.

Commentaires

28 novembre 2018

Jovette Bernier

Bravo Bravo tres contente et fier qu un jeune homme de notre Abitibi soit parvenu a vivre son reve ,tu peux etre fier de toi.Bonne chance dans ton futur je vais te suivre de notre Val D Or.Jovette Bernier

28 novembre 2018

Micheline Simpson

Étant Originaire de Val-d’Or, je suis heureuse de voir que des jeunes de chez nous percent dans un créneau si restreint. Je te souhaite tout le succès que tu mérites.

28 novembre 2018

Dénis gelinas

Bravo pour ta determination et longue vie à ta carrière et je crois que tu es bien partis de ce côté et en plus très fier que tu sois de la région plus précisément de Valdor alors crois à ton étoile et bonne route

28 novembre 2018

Yvon Desrosiers

Bravo jeune homme. C'est merveilleux de te voir a l'écran. Bonne chance dans toutes tes entreprises.

28 novembre 2018

Nicole Fiset

wow surprise de savoir que ce comédien vient de val dor et contente en même temps j en suis fière bravo a toi pour tout ce beau chemin parcourue

28 novembre 2018

Ghislaine Deslauriers

Bonne continuité,ayant demeuré a Val D’Or dans le passé,je suis tres fière pour toi.Ont va te suivre à l’ecran.Tes parents peuvent êtres fière de toi.

28 novembre 2018

Shanny Audet

Bravo Alex, tu peux être fier! Moi je le suis pour toi!!!!!

28 novembre 2018

Nathalie Valcourt

Salut ALEX je suis une fans tu le sais hihihi!!!! je le dis souvent a ta maman

28 novembre 2018

Merton J Dingle

HAHAHAHAHA je paris qu'il ne sait meme pas comment combatre une gorgonne ou meme un vampire transylvanien

28 novembre 2018

Albertine et André st amour

Wow wow c’est vraiment cool félicitation . J’admire ta détermination et ton courage continue lache surtout pas tu es bien parti

28 novembre 2018

monic gagnon

Avec une paire de beaux yeux comme ça je comprend ! En plus de son talent les deux vont de paires ! félicitations

28 novembre 2018

Barbara Wall

Étant moi aussi de Val d’Or exilé en Mauricie je te souhaite beaucoup de succès et au plaisir de te voir bientôt au cinéma!

28 novembre 2018

Irene Doucet

Bravo on aiment te voir a L'écran Bonne continuité!!!

28 novembre 2018

Nicole Béliveau

Bravo jeune homme.... étant une Valdorienne de naissance même si je n’y habite plus (je le resterai dans mon cœur pour toujours) je te souhaite une longue et brillante carrière.

28 novembre 2018

Denis Dufour

Chapeau à ce valdorien ! Longue carrière ! Peut-on connaître ses parents ? Fierté à eux !

28 novembre 2018

Monique julien

Je suis très contente et très fière de toi .Tu joues tes rôles avec tellement d’intensité .Cest toujours un plaisir de te voir dans les séries merci pour les belles soirées que tu nous fais vivre

29 novembre 2018

Louise Naud

Bravo Alex, ton rôle dans heure bleue et clash est vraiment super. Continu tu es vraiment pleins de talent.

30 novembre 2018

SylvieParé

Beau jeune homme avec du talent, je te souhaite une belle et longue carrière. Peut-être reviendras-tu avec la mère de ton fils dans « Heure bleue »? Tes parents ont de quoi être fiers!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média