Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

29 novembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Une ode à la vie de Sindy Ruperthouse

Virginia Pésémapeo Bordeleau

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

L’auteure, Virginia Pésémapeo Bordeleau et la tante de Sindy Ruperthouse, Alice Ruperthouse.

Les émotions étaient au rendez-vous le 28 novembre dernier, au Centre d’exposition de Val-d’Or, alors que l’auteure Virginia Pésémapeo Bordeleau a lancé son nouveau recueil Poésie en marche pour Sindy qui se veut un véritable hommage à la femme autochtone disparue depuis 2014.

Un silence régnait parmi la foule alors que Virginia Pésémapeo Bordeleau a lu plusieurs passages poignants de son recueil, publié aux Éditions du Quartz. L’une des strophes du livre s’adresse directement à l’assassin de Sindy Ruperthouse, où l’auteure demande comment le corps de la victime a été caché. 

«Le processus d’écriture de ce recueil a nécessité que je visite plusieurs gammes d’émotions, explique Mme Pésémapeo Bordeleau. Oui, il y a la tristesse et l’incompréhension, mais la colère occupe une grande place aussi. Je n’avais pas le choix de la faire ressortir.» 

L’histoire de Sindy Ruperthouse a bouleversé l’Abitibi-Témiscamingue. Disparue depuis le printemps 2014 et malgré plusieurs recherches, la femme autochtone n’a jamais été retrouvée. 

«Pour nous, ça ne s’arrête jamais, admet avec émotions la tante de la disparue, Alice Ruperthouse. On veut la retrouver coûte que coûte.»

Virginia Pésémapeo Bordeleau auteure livre poésie sindy ruperthouse disparition val-d'Or

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La directrice du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, Édith Cloutier, l’auteure, Virginia Pésémapeo Bordeleau,la tante de Sindy Ruperthouse, Alice Ruperthouse et la conseillère municipale Céline Brindamour.

Un bel hommage 

Malgré tout, les proches de la famille voient ce recueil non pas comme une façon de leur rappeler la douloureuse perte de Sindy, mais plutôt comme un hommage à sa mémoire. 

«Ce livre, c’est comme son héritage, estime Alice Ruperthouse. Sindy adorait les animaux, elle aidait les itinérants et elle était très généreuse. Sa mémoire et ce qu’elle était resteront à jamais avec nous.» 

«Ses parents m’ont dit qu’avec ce livre, Sindy sera toujours bien vivante dans les pensées et les cœurs», ajoute Virginia Pésémapeo Bordeleau. 

Il ne s’agissait pas du premier projet pour rendre hommage à la disparue. En effet, par le passé, Virginia Pésémapeo Bordeleau a organisé une marche à la mémoire de Sindy, en plus d’avoir créé une œuvre où le nom de la jeune femme était épelé avec des fleurs. 

Les profits de la vente du recueil qui auraient été versés à l‘auteure seront plutôt envoyés aux parents de Sindy. 

«C’était important pour moi de les aider à ma façon à pouvoir reprendre les recherches, souligne Virginia Pésémapeo Bordeleau. Oui, des droits d’auteur ça ne représente pas beaucoup de sous, mais ce sera déjà un coup de pouce de plus pour la famille.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média