Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

30 novembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Robbie Burt et les Sea Dogs jouent un tour aux Foreurs

Jonathan Lemieux - Foreurs de Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Jonathan Lemieux a fait face à 45 lancers contre la pire équipe du circuit Courteau.

HOCKEY JUNIOR - Défaits à leurs 17 derniers matchs, les Sea Dogs de St. John ont comblé un retard de deux buts dans les dix dernières minutes pour l’emporter 4 à 3 en prolongation grâce au tour du chapeau de Robbie Burt vendredi soir au Harbour Station.

En contrôle de la rencontre, la troupe de Pascal Rhéaume a vu le momentum de la rencontre basculer de l’autre côté en troisième période.

En avance 3-1, les Foreurs ont vu Charlie Desroches et Robbie Burt (deuxième du match) marquer à 45 secondes d’intervalle pour remettre tout le monde à la case départ.

Lors de la période supplémentaire, Burt a tiré profit d’une couverture défensive molle en entrée de territoire pour décocher un tir du poignet vif et soulever les 2795 spectateurs qui attendaient une première victoire depuis le 9 octobre. 

«On a été mauvais dans notre zone. On tournait trop et on était lent. On a donné 21 lancers en troisième période et 45 au total contre le pire club de la ligue. Pour moi, c’est inacceptable», a lancé Pascal Rhéaume visiblement très déçu de la performance des siens.

Selon ce dernier, les joueurs ont voulu trop jouer de manière individuelle et certains ont décidé de prendre la pédale douce

«Notre jeu de puissance a été individuelle. Nos meilleurs joueurs ne se sont pas présentés. Tout le monde voulait son but ou son point. On ne se supportait pas…avec le talent et la jeunesse qu’on a, tout le monde doit se présenter, tous les soirs», a ajouté l’instructeur en chef.

Les Foreurs opportunistes

Faisant face à une bonne opposition lors du premier vingt malgré la fiche des Néo-Brunswickois, les Valdoriens ont été les premiers à s’inscrire à la marque lorsque Nicolas Ouellet a saisi un retour de lancer de Joakim Paradis pour battre le gardien Alex D’Orio. Il s’agissait du premier point pour Paradis dans l’uniforme vert et or.

En deuxième période, la troupe de Pascal Rhéaume a doublé son avance par l’entremise de Jacob Gaucher qui a bénéficié d’un mauvais revirement dans la zone des Sea Dogs pour dégainer rapidement et battre le gardien adverse dans la partie supérieure.

Preuve de caractère

Solide depuis le début du match, Jonathan Lemieux a cédé pour la première fois en milieu de rencontre lorsque le tir sur réception en avantage numérique de Robbie Burt a terminé sa course dans le fond du filet pour déclencher une pluie de toutous au Harbour Station et porter le pointage à 2-1.

Burt est par la suite passé de héros à zéro quelques minutes plus tard lorsque sa mise en échec contre la bande sur Nicolas Ouellet a donné un double jeu de puissance aux Foreurs.

Ces derniers ont fait payer l’indiscipline de l’Ontarien et ont repris une avance de deux buts lorsque Jérémy Michel a vu une rondelle se libérer devant D’Orio et n’a pas manqué le filet désert.

Tomber dans le piège

Autant que les Foreurs sont capables de rivaliser avec des clubs de tête, autant qu’ils sont capables de jouer des matchs difficiles contre les rares équipes en dessous d’eux au classement.

Rhéaume a notamment pointé les deux matchs de la semaine dernière contre Shawinigan, qui n’aurait pas dû être des parties de la sorte alors que Val-d’Or a échappé une avance de 4 à 2 en troisième pour être défait 6 à 4. Sans compter la victoire de 7-6 à domicile, mais qui avait été tout sauf facile.

D’autant plus que les Valdoriens se rendront en Nouvelle-Écosse pour y affronter un club qui connait sa part de succès dernièrement, les Screaming Eagles du Cap-Breton.

«Il va falloir recommencer demain. Ils n’ont pas perdu en temps réglementaire depuis six matchs et viennent de l’emporter contre les Huskies. Les quatre lignes, les six défenseurs et le gardien devront répondre présents», n’a pas caché Rhéaume.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média