Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 Novembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Senneterre interdit le cannabis sur la voie publique

Cannabis

©(Photo L'Action - archives) - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La limite de possession de 150 grammes de cannabis séché (ou son équivalent) s’applique dans le cas d’une résidence privée, peu importe le nombre de personnes majeures qui y habitent.

La Ville de Senneterre a choisi de joindre sa voix à celle de Val-d’Or en interdisant la consommation du cannabis sur la voie publique.

Ce nouveau règlement, adopté par le conseil municipal le 5 novembre dernier, devrait faciliter le travail du corps policier selon le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte. 

«Nous avons tous les mêmes policiers dans la MRC de la Vallée-de-l’Or, souligne-t-il. Le fait de rejoindre les règlements des autres municipalités permettra aux policiers d’appliquer plus facilement ces nouvelles dispositions à la place de gérer des règlements différents d’une ville à une autre.» 

Ainsi, les citoyens ne pourront consommer ou être sous l’effet du cannabis sur la voie publique et dans les endroits publics. 

«On ne fait pas ce règlement pour être répressif envers les consommateurs, mais plutôt pour que la consommation soit faite dans le respect de tout le monde», précise M. Matte. 

La sécurité avant tout 

«Les odeurs et les effets secondaires font partie de nos préoccupations, assure le maire de Senneterre. De plus, nous tenons à encadrer la consommation du cannabis pour enrayer la vente illégale, notamment dans les écoles.» 

Malgré tout, le premier magistrat estime que le cannabis n’est pas une source de problème jusqu’à maintenant depuis sa légalisation. 

«Depuis le 17 octobre, nous n’avons pas vécu de situations alarmantes qui nous faisaient croire qu’il fallait absolument réglementer le cannabis, indique Jean-Maurice Matte. Ceux qui en fumaient vont continuer de le faire et ceux qui n’en fumaient pas ne vont pas soudainement se mettre à en fumer. C’est une question de sécurité, tout simplement.»

Commentaires

8 novembre 2018

Pierre Frenette

Tout les loi's et/ou reg-lamentations appliquer a la Cannabis devrait être les meme que tout tabac a cigarette, cigars ou pipe.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média