Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 décembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Excellente année pour Mines Abcourt

La propriétaire de la mine Elder passe d’une perte importante à un profit bien supérieur

Abcourt_mine_Elder

©Patrick Rodrigue

Mines Abcourt concentre ses efforts en vue d’atteindre une cadence de production de 12 500 tonnes de minerai par mois à la mine Elder.

Alors qu’elle avait terminé son exercice financier 2016-2017 en déclarant une perte de 906 486 $, Mines Abcourt a bouclé son année financière 2017-2018 en enregistrant un profit net de 1 415 608 $.

C’est ce que révèle le bilan de la société propriétaire de la mine Elder, dans le quartier Évain de Rouyn-Noranda. Même si le prix de l’once d’or n’a que légèrement augmenté entre les deux exercices, le nombre d’onces vendues a grimpé de 17,7 %, passant de 13 322 à 15 683 onces.

Les revenus provenant de la vente d’or et d’argent ont atteint 26 044 120 $ au 30 juin 2018. Un an plus tôt, ils avaient été de 22 251 954 $. Abcourt a également payé 1,4 M $ en impôts miniers.

Durant la même période, la mine Elder a produit 15 380 onces d’or, une hausse de 14,7 % par rapport aux 13 405 onces d’or produites un an auparavant. Les coûts globaux de production se sont, quant à eux, améliorés de 15,9 %, passant de 1813 $ à 1563 $ l’once.

Plusieurs projets

Pour la prochaine année financière, Abcourt se concentrera sur la stabilisation et l’augmentation de la production à la mine Elder. En 2017-2018, la cadence atteignait environ 9540 tonnes de minerai par mois. La société minière voudrait la faire passer à 12 500 tonnes.

À moyen terme, Abcourt tentera d’obtenir davantage de contrats d’usinage à forfait afin de maximiser l’utilisation de l’usine de la mine Géant Dormant, au nord d’Amos. Elle a également accéléré sa recherche d’une formule de financement pour la mise en production du gisement de zinc-argent Abcourt-Barvue à Barraute. Une mise à jour de l’étude faisabilité, laquelle date de 2007, est en cours.

Enfin, à plus long terme, la société a débuté un programme de forage pour l’or sur les propriétés Flordin et Discovery, localisées entre Lebel-sur-Quévillon et Matagami.

Commentaires

9 décembre 2018

Patrick

Excellente nouvelle. Abcourt a du potentiel, un diamant caché dans un morceau de charbon.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média