Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 décembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Différentes provinces, mais même résultat pour les Foreurs

Foreurs de Val-d'Or 2018-2019

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Foreurs ont été blanchis par les Screaming Eagles du Cap-Breton.

HOCKEY JUNIOR - La transition du Nouveau-Brunswick vers la Nouvelle-Écosse n’aura pas donné de bénéfice aux Foreurs alors qu’ils ont subi une deuxième défaite en 24 heures au compte de 6-0 contre les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Si le résultat semble indiquer une dure soirée au bureau, l’entraîneur Pascal Rhéaume a retenu quelques points positifs.

«J’ai aimé comment les gars sont sortis en première période. Ils semblaient plus préparés et l’effort y était davantage. Les Screaming Eagles sont une équipe mature qui patine vite et ont démontré de l’opportunisme», a commenté l’instructeur des Foreurs.

Serré défensivement

À la suite d’une première moitié d'engagement où aucun tir n’a été dirigé par les deux équipes, les représentants de la Nouvelle-Écosse ont ouvert la marque par l’entremise de Shaun Miller.

Quelques minutes plus tard, Cap-Breton a doublé son avance lorsqu’un long échange de rondelle a mené au cinquième de la saison du défenseur Adam McCormick.

Domination des locaux

Les hommes de Marc-André Dumont ne se sont pas endormis sur leur avance en deuxième alors qu’ils ont réduit au silence les Foreurs qui n’ont rien généré en attaque.

Pire encore pour les Valdoriens, les Screaming Eagles ont fait scintiller la lumière rouge à trois reprises grâce, notamment, à McCormick et à Miller qui ont inscrit chacun leur deuxième de la rencontre pour faire 4-0.

En plus d’être bons offensivement, les Eagles ont été solides défensivement là où ça comptait. Ces derniers ont empêché les Foreurs de revenir dans la rencontre alors que les visiteurs avaient un avantage de deux hommes pendant 1:22

FInalement, pour rajouter l’insulte à l’injure, un tir sur réception de Noah Laaouan a porté le compte à 5-0 Cap-Breton.

Finir fort

Même si le défi était colossal pour Val-d’Or en troisième, le mot d’ordre était de terminer la rencontre sur du positif. Si les Abitibiens ont démontré plus de conviction, ils ont vu Mitchell Balmas marquer alors qu’ils étaient à trois contre cinq pour sceller l’issu du match.

«Tout ce qu’on voulait, c’était de remporter la troisième période. Même si on n’a pas créé de chances de marquer, on a réussi à ne rien laisser pendant une bonne partie de la période. L’équipe adverse a marqué en fin de match sur de l’indiscipline, mais les gars n’ont pas lâché», a commenté Rhéaume.

Ouellet absent

Val-d’Or devait se débrouiller sans son petit attaquant Nicolas Ouellet qui s’est blessé en bloquant un lancer hier contre les Sea Dogs.

Si aucun diagnostic précis n’est tombé dans le cas d’Ouellet, celui-ci ne sera pas en uniforme demain contre les Islanders de Charlottetown, demain après-midi.

«Je vais m'informer avec le thérapeute sportif, mais c’est une blessure au haut du corps. On va garder sensiblement le même alignement pour dimanche», a résumé Pascal Rhéaume.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média