Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 décembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

«100 Issues»: raconter les dangers de l’alcool aux jeunes

Projet 100 issues alcool drogues danger jeunes secondaire

©Gracieuseté

Plus de 450 adolescents de la Vallée-de-l'Or ont eu la chance d’assister au projet 100 Issues.

Les élèves de secondaire 3 de Val-d’Or, Senneterre et Malartic ont appris cette année les risques et les conséquences liés à l’abus d’alcool et de drogues grâce au projet théâtral 100 Issues.

Dans ce projet, initié par les travailleurs de milieu du Carrefour jeunesse-emploi d’Abitibi-Est, les étudiants étaient plongés dans l’histoire d’Alex, un jeune de 15 ans, qui se prépare pour un party de fin d’année qui va mal se terminer. 

«Les élèves se promènent de scène en scène pour vivre cette soirée à travers diverses capsules audio racontant les déboires d’Alex, explique Jean-François Legault, l’un des initiateurs du projet qui s’inspire de l’expérience La soirée de Frédéric, à La Sarre. Ils voient le comportement d’Alex qui change graduellement et ce qui le mène à se retrouver dans le pétrin.» 

Des intervenants sont présents à chaque scène pour discuter avec les jeunes des différents choix ainsi que les conséquences possibles. «Durant la soirée, Alex aura à faire des choix en lien avec sa consommation, poursuit M. Legault. Ça tournera finalement au drame pour l’adolescent, puisqu’il prendra la décision de prendre son scooter pour retourner chez lui.» 

Montrer la réalité 

Pour le comité organisateur, il n’était pas question de masquer la réalité ou de la faire paraître moins dure qu'elle ne l'est vraiment pour les jeunes spectateurs. 

Ainsi, de vrais agents de police agissent à titre de comédiens dans les scènes finales pour procéder à l’arrestation d’Alex et l’amener devant la justice. De plus, les autres personnages de l’histoire sont incarnés par des étudiants des trois écoles secondaires qui ont été visitées. 

«J’ai déjà été un adolescent et je sais que lorsqu’on est mineur, on se pense invulnérable, estime le travailleur de milieu de Val-d’Or. Nous avons donc pensé que leur montrer une vraie arrestation et un aperçu de la Cour de la jeunesse allait leur prouver que les conséquences sont toutes autant réelles et graves, même s’ils n’ont pas 18 ans.» 

Conscientiser 

Après ces trois rencontres, les étudiants ont rempli des questionnaires pour fait part de leurs perceptions et appréciations de l’activité. Plusieurs réponses ont surpris les organisateurs de 100 Issues. 

«Les jeunes ont vraiment compris les dangers qu’Alex a vécus et ça les a conscientisés, estime Jean-François Legault. À Senneterre, nous avons même eu un jeune qui a témoigné pour raconter sa propre expérience qui ressemblait beaucoup à l’histoire d’Alex. Ils comprennent les risques et la pression que leurs pairs peuvent parfois exercer sur eux.» 

Le projet 100 Issues devrait être de retour dans les écoles secondaires l’an prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média