Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

12 décembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Denis Lefebvre en cour à Val-d’Or en avril pour deux dossiers

Denis Lefebvre

©Photo - Archives

Denis Lefebvre

À moins que son procès pour meurtres à Montréal ne s’étire jusque-là, Denis Lefebvre sera de retour en cour à Val-d’Or le 10 avril prochain pour l’ensemble de ses dossiers toujours pendants en Abitibi.

Lors d’une audience tenue mercredi après-midi au palais de justice de Val-d’Or, où une date de procès devait en principe être fixée, le dossier d’entrave à la justice de Lefebvre a été reporté au 10 avril à la demande de l’avocate de la défense, Me Julie Giroux.

«Le procès à Montréal devait se terminer à la fin octobre ou au début novembre, mais il se poursuit toujours et sa conclusion est maintenant prévue pour la mi-janvier. Voilà pourquoi nous suggérons ce report», a indiqué Me Giroux.

Denis Lefebvre, 57 ans, n’avait pas à être présent mercredi, mais le juge Raymond Pronovost, de la Cour supérieure, a ordonné sa présence au tribunal lors de l’audience du 10 avril à Val-d’Or. «Si bien sûr le procès à Montréal est terminé. Depuis le temps que ça dure, on ne sait jamais…», a mentionné le juge Pronovost.

Une date de procès pourrait finalement être fixée, s’il n’y a pas d’autres délais. Rappelons que Lefebvre est accusé, avec son fils Maxime, 30 ans, et Mickael Guénard, 31 ans, de complot pour entrave à la justice et d’avoir tenté d’entraver la justice en dissuadant quelqu’un de porter plainte pour voies de fait, relativement à un événement qui serait survenu en mars 2010 à Val-d’Or, soit quelques mois avant d’être écroué par l’Opération Écrevisse.

Plusieurs accusations d’Écrevisse

Si son dossier d’entrave à la justice ne serait pas lié à Écrevisse, Denis Lefebvre a encore des dossiers non réglés à Val-d’Or concernant Écrevisse, pour lesquels il doit aussi comparaître le 10 avril prochain, tout comme Yves Denis, 39 ans.

Mis ensemble, les Valdoriens d’origine font face à plus de 90 chefs d’accusation pour des infractions qui auraient été commises entre 2007 et 2010, notamment de complot avec d’autres individus pour faire le trafic de stupéfiants, de trafic de stupéfiants, d’importation de cocaïne, de trafic de drogue au profit d’une organisation criminelle et de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic, en plus de nombreuses possessions illégales d’armes à feu.

Purgeant déjà des peines respectives de 20 et 16 ans de prison pour gangstérisme et trafic de stupéfiants, entre autres choses, Denis Lefebvre et Yves Denis subissent, depuis janvier dernier au Centre judiciaire Gouin de Montréal, leur procès pour les meurtres de Johnny Coutu, Kevin Walter et Benoît Denis (le demi-frère de l’autre).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média