Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 décembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Arrêt temporaire et partiel de l’usine de LVL de Forex

Forex Amos LVL

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Forex Amos produit du placage de bois lamellé (LVL) depuis janvier 2016.

INDUSTRIE FORESTIÈRE. Forex Amos a annoncé cette semaine à ses employés l’arrêt temporaire d’une partie de son usine de placage de bois laminé (LVL) pour une période maximale de 3 mois. La mesure affecte vingtaine d’employés.

«Ce qu’on ferme, c’est l’entrée de l’usine. La sortie de l’usine, où on fait la finition des produits, va continuer d’opérer. Nous conservons aussi nos employés d’entretien, comme nos mécaniciens et nos électriciens, qui seront réaffectés au démarrage de notre usine de panneaux OSB. C’est donc une mise à pied temporaire d’une vingtaine de travailleurs. On devrait passer de 195 à environ 170 employés», explique Joanic Cossette, directeur de l’usine.

Bien qu’ils travailleront leur dernier jour le 21 décembre, les mises à pied seront effectives en janvier, au retour du congé des Fêtes. Les employés devraient revenir à leur poste d’ici la fin du mois de mars 2019 afin de relancer complètement la production.

«C’est un cycle. La demande est toujours moins forte pour nos produits durant l’hiver, de janvier à mars, on le constate depuis deux ans. La différence cette année, c’est qu’on a des inventaires importants de produits semi-finis. On pense donc être en mesure de répondre aux demandes du marché avec nos inventaires actuels. Pour nous, c’est une façon de rééquilibrer nos inventaires. Si jamais la demande augmente plus rapidement, nos employés seront rappelés plus tôt», assure M. Cossette.

Publicité

Défiler pour continuer

Les panneaux en démarrage

Pendant ce temps, l’usine de panneaux à lamelles orientées (OSB) poursuit son démarrage. Forex Amos est toujours en démarches pour obtenir les certifications nécessaires.

«On continue à produire et à expédier des panneaux tous les jours. On est aussi toujours dans notre processus de certification. On espère obtenir nos certifications en janvier», souligne M. Cossette.

L’entreprise amossoise a expédié ses premiers panneaux OSB en octobre dernier. Les certifications recherchées lui permettront d’entrer sur le marché nord-américain.

 

Deux usines en une

Forex Amos est un complexe intégré forestier formé de deux usines, l’une produisant du placage de bois lamellé (LVL) et l’autre, des panneaux OSB. La première est entrée en production commerciale en janvier 2016, soit un an après l’acquisition par la famille Cossette de l’ancienne usine de Temlam. L’usine de panneaux a quant à elle été construite de toutes pièces sur le site. Le complexe représente un investissement privé de 70 M $.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média