Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 décembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Le gisement de surface de Granada prend de l’ampleur

Granada Gold Mine pourrait extraire plus de 29 millions de tonnes de minerai de la fosse

Granada_Gold_Min_fosse

©Patrick Rodrigue

En plus de l’or qui pourrait être exploité en fosse, Granada Gold Mine a défini environ 1,5 million d’onces d’or présumées en ressources souterraines au nord du gisement situé près de la surface.

Advenant qu’elle puisse convertir toutes ces ressources minérales en réserves économiquement viables, Granada Gold Mine pourrait produire jusqu’à 1 268 000 onces d’or de la fosse de son projet de Granada.

Le nouvel estimé des ressources en fosse, publié le 12 décembre par la société minière, fait état de 813 000 onces d’or mesurées et indiquées ainsi que de 455 000 onces d’or présumées. Le précédent calcul, daté du 30 juin 2017, comprenait 807 700 onces d’or mesurées et indiquées.

L’or serait extrait de 22,4 millions de tonnes de minerai pour les ressources mesurées et indiquées (teneur de 1,13 gramme d’or par tonne) ainsi que de 6,9 millions de tonnes de minerai pour les ressources présumées (teneur de 2,04 g/T).

Granada Gold Mine a cependant précisé que ce nouveau calcul incluait la production historique de 51 476 onces d’or durant la période 1930-1935. «Aucune donnée numérique n’est disponible pour localiser exactement où la production historique a eu lieu ni pour déterminer si celle-ci a eu lieu dans le secteur couvert par l’estimation des ressources actuelle», a-t-elle indiqué, par voie de communiqué.

La société minière dispose déjà de tous les permis requis pour la phase initiale d’exploitation des ressources définies dans le cadre de l’étude de préfaisabilité déposée en 2014. Du matériel minéralisé est aussi déjà entreposé sur le site en vue d’un traitement rapide. Rappelons que Si Granada Gold Mine décide d’aller de l’avant, le minerai serait acheminé jusqu’à Gowganda, dans le Nord-Est ontarien, où il serait usiné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média