Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 décembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

L’attaque à cinq tranche pour les Olympiques

Foreurs Val-d'Or - Olympiques Gatineau

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Un doublé de Métis Roelens a permis aux Olympiques de Gatineau de l’emporter.

HOCKEY JUNIOR - Trois buts en six occasions à cinq contre quatre ont permis aux Olympiques de Gatineau de briser le retour de Noël des Foreurs en l’emportant 4 à 1 vendredi au Centre Robert-Guertin.

Avec une marque de 1 à 1 après 40 minutes de jeu, les Gatinois ont explosé avec trois buts sans réplique lors du dernier tiers, gracieusetés du doublé en avantage numérique de Métis Roelens et du premier dans la LHJMQ d'André Simard.

Pour Pascal Rhéaume, l’indiscipline et la difficile performance de ses joueurs pour écouler les punitions ont coulé les siens dans cette partie

«Ç’a été encore une soirée difficile pour le désavantage numérique. On a mal débuté la rencontre en ayant trois punitions en première. Des joueurs comme Gaucher, Y. Dion, Lauzon et Couture ont été souvent sur la glace et avec la rouille accumulée, on avait plus de misère à cinq contre cinq», a mentionné l’instructeur des Foreurs.

Lors de l’engagement initial, le tir de la pointe de Chris McQuaid dans la circulation s’est frayé un chemin avant de déjouer Jonathan Lemieux pour permettre aux locaux d'ouvrir la marque.

Cinq minutes plus tard, Yan Dion a tiré profit d’un cafouillage en zone des Olympiques pour marquer son dixième de l’année et niveler le pointage à un partout.

Quelques secondes avant la marque des 20 minutes de jeu, Karl Boudrias a eu la frousse alors qu’un tir de Pier-Olivier Lacombe l’a atteint à la tête. Ayant été capable de retraiter par lui-même au vestiaire, il est revenu dans la rencontre.

«C’est une rondelle qui est arrivée à plat proche de l’oreille. Il risque d’avoir une bosse à cet endroit demain, mais il était à 100%», a précisé Rhéaume.

Baptême en duo

Le retour au boulot a été synonyme des débuts dans l’uniforme vert et or du défenseur Jordan Spadafore et de la recrue Marshall Lessard.

Le défenseur ontarien n’a pas tardé à faire sentir sa présence alors qu’il a servi une solide mise en échec à William Dagenais avant de jeter les gants contre Gabriel Bilodeau sur la même séquence.

«Il a fait une bonne impression dès le début de la rencontre. On sait que son point fort est le jeu physique et il s’est mis en évidence avec un bon coup d’épaule et une solide bagarre», a mentionné Rhéaume sur Spadafore.

Quant à Lessard, il était utilisé au sein du troisième trio en compagnie d’Alexandre Couture et d’Émile Lauzon. Même si ç’a été plus difficile en troisième période selon son entraîneur, il a démontré de belles choses, notamment grâce à son agressivité.

«On savait qu’il pouvait débuter l’année avec nous et j’étais content de comment il s’est adapté avec sa bonne force physique pour un jeune de 16 ans. Les trois sont des travailleurs et ils sont sensiblement identiques. C’était mieux de mettre Marshall dans un rôle où il n’aurait pas trop de pression dès le début», a renchéri le pilote des Foreurs sur le produit des Cantonniers de Magog.

Écart au classement

La défaite des Valdoriens arrive à un bien mauvais moment, car les deux clubs étaient nez à nez au classement de la conférence Ouest. Avec ce gain, les Olympiques passent devant Val-d’Or au sixième rang avec un match en main. Pour l’entraîneur-chef, c’est une occasion gâchée de consolider son avance à trois points devant les Gatinois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média