Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

04 décembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Amos relocalise son projet de logements sociaux

Le Centurion verra le jour près des maisons unimodulaires

HLM logements sociaux Centurion Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le projet de 24 logements sociaux Le Centurion sera finalement érigé en face de l’Arche d’Amos, au coin de la 9e Avenue Ouest et de la rue de l’Harricana.

HABITATION. La Ville d’Amos a revu la localisation de son projet de construction de 24 logements sociaux. D’abord prévu derrière l’église Christ-Roi, le Centurion sera finalement érigé près du parc de maisons unimodulaires.

C’est ce qu’a confirmé le maire Sébastien D’Astous, qui a convoqué les médias le 4 décembre afin de faire le point sur le projet qui offrira 12 logements abordables à des ménages à faibles revenus.

«On veut d’abord rassurer les gens qui sont inquiets, qui ont hâte de voir le bâtiment se construire. Ce qu’on leur dit, c’est que 2019 sera une très bonne année pour le projet. On n’a pas encore une idée précise de l’échéancier, mais le dossier est maintenant entre les mains du GRT (Groupe de ressources techniques de l’Abitibi-Témiscamingue) pour préparer les différentes étapes menant à la construction. On souhaite, au conseil, que ça se réalise le plus rapidement possible», a-t-il affirmé.

Le projet, rappelons-le, a reçu l’aval et un appui financier de 1,9 M $ du gouvernement provincial en avril dernier. La Ville s’est engagée à investir 1 250 000 $ dans le projet, en plus de fournir le terrain, de raccorder le futur édifice aux services municipaux (10 000 $), de participer au programme de supplément au loyer et d’accorder un crédit de taxes pendant 35 ans. Le coût total était estimé à 4,7 M $.

Nouvelle localisation

Mais la grande nouveauté du projet, c’est sa relocalisation dans le secteur du parc de maisons unimodulaires. Le site retenu est situé en face de l’Arche d’Amos, sur la 9e Avenue Ouest, où l’on retrouve actuellement une patinoire extérieure.

«Le projet du Carrefour santé se réalise très rapidement et est plus gros que prévu. On trouvait que le site devenait un peu moins intéressant pour faire le bâtiment de 24 logements. On a décidé d’être proactifs et de laisser plus de marge de manœuvre au Carrefour santé en relocalisant immédiatement le projet. Le terrain choisi a besoin d’amour, mais on juge que ça va très bien s’harmoniser avec le projet. C’est proche d’un dépanneur, de l’hôpital et des écoles avec la passerelle. C’est près du centre-ville et toujours dans l’ouest», a précisé le maire D’Astous.

HLM logements sociaux Centurion Amos ex

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le projet devait originalement voir le jour sur le terrain situé à l’arrière de l’église Christ-Roi. On voit déjà la structure du futur Carrefour santé s’ériger à l’arrière.

Un parc à aménager

La Ville s’était pourtant engagée auprès des résidents du secteur à aménager un parc et un espace vert à cet endroit. Ce qu’elle entend maintenir.

«Quand on a développé le parc de maisons unimodulaires, on avait fait la promesse de faire un parc pour les jeunes. Nous allons installer le bâtiment sur le coin et venir intégrer un parc pour tout le monde dans la cour arrière. Ça va peut-être le condenser un peu, mais ça va aussi mieux le définir. Au cours des prochains mois, on veut travailler avec les gens du secteur pour bien comprendre leurs besoins et ériger un parc qui sera conforme à leurs attentes, tout en respectant les budgets de la Ville», a assuré Sébastien D’Astous.

Le premier site retenu avait soulevé du mécontentement, privant les gens du secteur et les élèves de l’école Christ-Roi d’un espace vert. Il semble que la relocalisation du projet ne libérera pas pour autant l’espace vert en question.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média