Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 Mars 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La saison des Forestiers se conclut en prolongation

HOCKEY MIDGET AAA. Les Forestiers d'Amos auront vendu chèrement leur peau au Rousseau-Royal de Laval-Montréal, mais leur saison a pris fin dimanche soir par une défaite de 3-2 en prolongation sur la patinoire adverse.

Avec le match nul de 2-2 disputé à Amos le dimanche 4 mars, l'équipe qui gagnait ce deuxième affrontement passait en deuxième ronde des séries vers la Coupe Dodge. La troupe de Joey Bucci affrontera les Phénix du Collège Esther-Blondin de Paulin Bordeleau.

Les Abitibiens ont pourtant pris les devants deux fois, d'abord 1-0 sur le premier but du match de Mathias Weistche, en 2e période. Quelques minutes plus tard, Jason Frias Perron a nivelé les chances pour le Rousseau-Royal.

Doublé de Weistche

Au début du 3e engagement, Mathias Weistche a de nouveau secoué les cordages, donnant une avance de 2-1 aux Forestiers, mais 8 minutes plus tard, Nicolas Kakouras a inscrit son 2e but des présentes séries. Adam Fiore a inscrit le but gagnant pour le Rousseau-Royal à 2:18 de la prolongation, après que les Forestiers se soient bien défendus en désavantage numérique.

Mathias Weistche a mérité la 1re étoile RDS, devant ses adversaires Xavier Jean (2 passes) et Gianni-Adrianno Lombardo (1 passe). Les deux gardiens ont été solides, Kevyn Brassard effectuant 34 arrêts pour les Forestiers, alors que son vis-à-vis Francesco Lapenna a repoussé 26 rondelles.

«Mathias a joué une grosse game. Kevyn a réalisé les arrêts qu'il avait à faire pour nous tenir dans le match, tout comme le gardien de l'autre bord. Ce qui a peut-être fait la différence, c'est notre manque d'opportunisme. Je crois qu'on a eu de meilleures chances de marquer qu'eux, mais on a manqué de finition», a commenté l'entraîneur-chef Stéphane Madore après le match.

Apprendre dans l'adversité

Pour ce dernier, la série aurait très bien pu aller d'un côté comme de l'autre. «C'est vraiment passé proche. Le feeling était bon. Nos trois derniers matchs étaient très bons. On a fait les bonnes choses. On a progressé comme équipe dans les dernières semaines, mais on a manqué un peu de temps, a-t-il analysé.

«C'est sûr qu'on a connu une saison difficile. On a vécu beaucoup d'adversité, mais il y a toujours quelque chose à en retirer. Ça fait partie de l'expérience qu'on a acquise cette année. J'ai aussi beaucoup appris derrière le banc», a confié l'entraîneur amossois.

Trois joueurs n'ont pu finir

Les Forestiers étaient toujours privés des services de leur capitaine Zacharie Labrie. Ils ont rappelé Mickaël Hébert, des Citadelles midget Espoir de Rouyn-Noranda, qui a récolté une aide. «Il fallait l'amener avec nous. Il connaît une belle progression et il cadre bien dans le moule de l'équipe», a indiqué Stéphane Madore.

Le défenseur Zachary Boulianne a réintégré l'alignement, mais il a dû quitter avant la fin du match, incommodé par sa blessure à un poignet. Jordan Rochon a été chassé du match après sa troisième punition impliquant son bâton et Olivier Gervais-Daigneault s'est blessé en 2e période. «On commençait à manquer pas mal de ressources en fin de match», a concédé l'entraîneur amossois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média