Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 mars 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les déchets et la récupération en légère hausse dans la MRCVO

©Photo – Archives

La récolte de déchets (2,2%) et la récupération (7,9%) sont toutes deux en légère hausse dans la MRC de la Vallée-de-l’Or, selon son bilan 2017 de la gestion des matières résiduelles.

D’après ce bilan, la population de la MRCVO a généré, au cours de l’année 2017, un grand total de 39 551,90 tonnes métriques de matières résiduelles (le cumulatif des déchets et de la récupération), soit 1366,61 tonnes de plus qu’en 2016, pour une augmentation de 3,58%.

En tout, 9988,53 tonnes de matières ont été récupérées en 2017, pour un taux de diversion de 25,25%, soit 1% de plus que l’année précédente.

660 kg par habitant

Côté déchets, le lieu d’enfouissement technique de la MRCVO a reçu 29 563,37 tonnes au cours de la dernière année, soit 634,21 de plus qu’en 2016 (hausse de 2,2%).

Selon les statistiques, chaque habitant de la MRCVO produit en moyenne quelque 660 kg de déchets par année, ce qui représente 40 kg de moins que l’objectif de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. La MRCVO se donne cependant un objectif plus ambitieux: abaisser ce taux à 550 kg par habitant d’ici 2020.

«Malgré que l’on constate une augmentation encore cette année, la quantité de déchets enfouie demeure inférieure à la moyenne des dix dernières années (environ 31 500 tonnes), indique Marco Veilleux, directeur du Service de l’environnement pour la MRCVO, dans un communiqué de l’organisation.

«Ce qui fera toute la différence, c’est l’implantation de la collecte des résidus alimentaires d’ici 2020. Le potentiel d’impact sur notre taux de déchets par habitant est majeur», ajoute-t-il.

Toujours place à amélioration

Les 9988,53 tonnes de matières récupérées en 2017 se veulent une augmentation de 732,40 tonnes par rapport à la performance de 2016 (hausse de 7,9%).

Concernant les matières recyclables (soit le papier, le carton, le plastique, le verre et le métal acceptés dans les sacs et les bacs bleus), on parle d’une légère hausse de 42 tonnes récoltées (4677 l’an dernier contre 4635 un an plus tôt).

À cet égard, Marco Veilleux signale que les taux de recyclage semblent stagner partout au Québec, en partie en raison de l’impact du numérique sur le marché des imprimés et d’une tendance à la réduction du poids des emballages.

M. Veilleux reconnaît tout de même qu’il y a toujours place à amélioration. «S’il s’agit d’une habitude bien établie chez une majorité de citoyens, le geste n’est pas encore automatique pour certains, fait-il remarquer. C’est pourquoi la MRCVO prévoit diverses activités de sensibilisation sur le thème du recyclage en 2018.»

Pas touchée par la Chine

Par ailleurs, la MRCVO souligne que l’entreprise Tricentris, qui traite les matières recyclables du territoire, n’est pas touchée par les difficultés qu’éprouvent certains centres de tri du Québec à cause des nouvelles restrictions du marché chinois.

«Notre partenariat avec Tricentris nous assure que les matières recyclables de notre territoire sont traitées sans rejets inhabituels, affirme Marco Veilleux. Les citoyens de la MRCVO peuvent avoir confiance que leurs efforts de recyclage sont récompensés.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média