Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

15 Mai 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Changement de la garde à l'Aide juridique

Me Nathalie Samson succédera à Me Jean Paquin

©gracieuseté

JUSTICE. Le Centre communautaire juridique de l'Abitibi-Témiscamingue (CCJAT) aura une nouvelle directrice générale, alors que Me Nathalie Samson succédera à Me Jean Paquin.

Ce dernier quittera pour la retraite le 8 juin, après 35 ans de carrière dans le domaine du droit, dont les huit dernières à la direction générale de l'organisme responsable des services d'aide juridique dans la région.

Me Nathalie Samson entrera en poste dès le 22 mai afin de faciliter la transition et deviendra seulement la cinquième personne à occuper ces fonctions. Elle est à l'emploi du CCJAT comme avocate en droit criminel au bureau de Rouyn-Noranda depuis janvier 2006.

Tout son parcours professionnel est étroitement lié à l'aide juridique, elle qui a d'abord été secrétaire juridique au bureau de Ville-Marie pendant deux ans avant de se lancer dans des études en droit à l'Université d'Ottawa. Elle a aussi complété son stage du Barreau au bureau de Ville-Marie avant d'intégrer un poste à Rouyn-Noranda.

Huit bureaux, seize avocats

Me Nathalie Samson occupera ses fonctions au bureau régional du CCJAT à Amos. Elle sera responsable des huit bureaux d'aide juridique répartis sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.

Ces bureaux situés à Amos, Chibougamau, Kuujjuaq, La Sarre, Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Ville-Marie regroupent 16 avocats offrant des services en droit criminel et pénal, familial, de la jeunesse, social et civil.

De l'aide juridique depuis 45 ans

Le Centre communautaire juridique de l'Abitibi-Témiscamingue (CCJAT) a vu le jour en juin 1973 dans la foulée de l'adoption de la Loi sur l'aide juridique en 1972. Celle-ci a permis la mise en place du réseau d'aide juridique, qui offre des services aux personnes économiquement défavorisées dans l'ensemble des régions du Québec.

Le CCJAT est dirigé par un conseil d'administration formé de neuf personnes bénévoles et présidé par Nancy Burrows. Ses avocats et ceux de pratique privée à qui il confie des mandats traitent près de 12 000 demandes de services par année.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par