Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 Juin 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Agnico Eagle investit 250 000 $ au Centre hospitalier de Malartic

©Photo L'Écho abitibien/Le Citoyen – Sophie Rouillard

SANTÉ. Afin d'équiper le Centre hospitalier de Malartic d'équipements à la fine pointe de la technologie, l'entreprise minière Agnico Eagle a choisi d'y investir 250 000 $.

Ce don est une vraie bénédiction pour le Centre intégré de santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT). «C'est presque un quart de millions de dollars pour de petits équipements qui vont faire la différence pour la population ici à Malartic, indique Yves Desjardins, président-directeur général du CISSS-AT. Ça va consolider notre offre de services de proximité.»

Cette somme servira notamment à l'achat de pèse-personne ou encore de civières. Même si ces objets semblent banaux, ils n'en sont pas moins importants. «On planifie trois ans à l'avance le type d'équipement dont nous aurons besoin. Souvent, les gros appareils que l'on doit changer prennent beaucoup d'argent et en laissent peu pour les autres plus petits qui sont tout aussi importants», ajoute M. Desjardins.

Cette aide financière de la part d'Agnico Eagle cadre dans la célébration du 60e anniversaire de l'entreprise, qui souhaitait laisser sa trace tout en aidant un organisme de Malartic. «Nos 3000 employés sont principalement des Abitibiens qui habitent les quatre coins de la région, souligne le représentant d'Agnico Eagle sur place, Daniel Paré. Ils font partie de notre richesse et nous croyions qu'il s'agit de la meilleure façon de contribuer à leur bien-être et à la communauté.»

Équipements

Les nouveaux appareils seront commandés dès les prochaines semaines.

Pour la clinique externe de première ligne, il y aura deux pompes à perfusion pour l'administration de médicaments et un tensiomètre oscillométrique qui permet la lecture numérique de la tension artérielle.

Pour le CHSLD, un lève-personne et un fauteuil gériatrique bariatrique neufs s'ajouteront pour aider les usagers.

Ensuite, pour l'hôpital en santé mentale, un défibrillateur et de nouvelles civières seront acquises tandis que pour les soins offerts à domicile, il y aura désormais deux nouveaux analyseurs de gaz capillaire en inhalothérapie, ainsi qu'un stimulateur de toux également en inhalothérapie.

Finalement, un matelas Rest-Q, qui permet de réduire les douleurs chroniques et les plaies de pression, et trois fauteuils composition seront ajoutés aux outils à la disponibilité des patients en ergothérapie et physiothérapie.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par