Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

25 Juin 2018

Marie-Eve Bouchard - mebouchard@lexismedia.ca

Louer ses vêtements de maternité

Nouveau e-commerce basé à Rouyn-Noranda

Fatima Ezzahara Souiheb

©Photo gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Fatima Ezzahara Souiheb a lancé, au début juin, la plateforme numérique Merveilleuse Maman, qui se spécialise dans la location de vêtements de maternité.

Écologique et économique, le lancement de la plateforme numérique Merveilleuse Maman de la Rouynorandienne Fatima Ezzahara Souiheb risque de plaire aux futures mamans en offrant la location de vêtements de maternité.

Comme bien des nouvelles mamans, Fatima Ezzahara Souiheb a constaté qu'il était difficile d'avoir du style et, surtout, une variété de vêtements de maternité en région. «Lorsque je n'étais plus confortable dans mes vêtements habituels, je suis partie à Montréal et j'ai dépensé plus de 1500$  en vêtements de maternité. Je m'étais acheté des robes soleils, des vêtements légers pour l'été, mais je n'avais pas pensé que, vers la fin de ma grossesse, j'aurais besoin de vêtements plus chauds. J'ai dû réinvestir. Mon conjoint était découragé», raconte-t-elle.

L'idée de pouvoir louer des vêtements de maternité a alors germé dans son esprit. Ce genre de commerce existe en Europe, mais il n’est encore qu’à ses premiers balbutiements au Québec.

Trois ans se sont écoulés et, au mois de juin, le projet de Fatima a pris réellement forme avec le lancement de sa plateforme numérique www.merveilleusemaman.ca.

Merveilleuse Maman

©Fatima Ezzahara Souiheb a lancé, au début juin, la plateforme numérique Merveilleuse Maman, qui se spécialise dans la location de vêtements de maternité. - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le site web Merveilleuse Maman

Concept simple

Le concept est simple: permettre aux futures mamans de se sentir jolies tout au long de leur grossesse avec des vêtements bien taillés et variés.

«Elles ont le choix entre deux forfaits, soit argent ou or. Les deux forfaits permettent de sélectionner quatre vêtements dans la garde-robe. Le premier forfait, c'est pour le mois, alors qu’avec le deuxième forfait, on peut échanger ces quatre vêtements quand on veut et de façon illimitée», explique Fatima.

Chaque commande est acheminée par livraison et comprend l'enveloppe de retour, de même que le nettoyage au retour à l'entrepôt. «Nous nettoyons tous nos vêtements à la vapeur et au savon de Marseille, question d'être écologique, mais aussi de conserver le plus longtemps possible les fibres des vêtements», mentionne Fatima.

Pour un montant supplémentaire, on peut même ajouter une assurance bris, qui permettra de faire réparer le vêtement si l'on perd un bouton ou qu'on le déchire par inadvertance.

 

Aspect écologique et économique

L'aspect écologique et économique de l'entreprise est aussi une valeur chère aux yeux de Fatima et de son conjoint, aussi partenaire dans l'aventure. «Les vêtements sont de bonne qualité. Nous pouvons les laver 50 fois et ils seront toujours aussi beaux», affirme la jeune femme. @R:Fatima profite de son réseau d'amis dispersés partout sur la planète pour dénicher les plus beaux vêtements avec un souci constant de qualité.

«Nous avons aussi effectué quelques calculs et, en moyenne une femme, pendant sa grossesse, aura besoin de 14 vêtements de base comme un legging, un jeans, des t-shirts… Elle aura le choix d'acheter du bas de gamme ou du haut de gamme avec des budgets autour de 685 $ à 1990 $. Avec la location de vêtements, on parle d'une économie d'environ 50 % à 65 % sur ces montants.» Le coût d'un abonnement mensuel équivaut à l'achat d'un vêtement moyen gamme.

Une véritable passion

Pour l'ingénieure de formation, sa nouvelle boutique en ligne est une véritable passion. Elle y consacre toutes ses heures de loisirs et voit grand. «Comme c'est un commerce numérique, il n'y a pas de frontières. Le tout est calculé pour être livré partout au Québec», souligne la femme d'affaires.

D'autres projets, toujours reliés à la maternité, mijotent dans la tête de Fatima comme une valise de départ. «Quand on est passionné par ce qu'on fait, on ne compte pas ses heures et on y pense tout le temps», fait-elle observer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média