Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 Juin 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Val-d'Or choisit Daniil Berestnev à l'encan européen

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le directeur général Pascal Daoust a bon espoir de voir Daniil Berestnev enfiler l'uniforme vert et or la saison prochaine.

HOCKEY JUNIOR - Ayant la chance de parler au septième échelon du repêchage européen, jeudi, les Foreurs ont jeté leur dévolu sur le Russe Daniil Berestnev, un ailier gauche qui soufflera ses 17 bougies le 29 juillet.

Issu de l'Avangard d'Omsk U17, équipe où a déjà évolué Maxim Mizyurin, l'attaquant de 5'11'' et 176 lbs avait terminé au troisième rang des meilleurs pointeurs de son équipe avec 23 buts et 62 points en plus de maintenir un très bon différentiel de +57, la saison dernière.

Pour le directeur général de l'équipe, Pascal Daoust, le style de jeu de Berestnev rappelle celui du centre des Predators de Nashville, Ryan Johansen et celui de Nicolas Roy.

«C'est un jeune homme capable de noircir la feuille de pointage avec un rythme très intéressant. Au même âge et avec les mêmes conditions, Mizyurin offrait à son équipe une moyenne de 1,3 point par match tandis que Berestnev avoisinait une moyenne de 1,7 point. Donc, on sait déjà qu'il va générer une belle offensive», a commenté Daoust.

«Au-delà de tout ça, c'est un joueur capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. Un bon gabarit se présente chez nous avec des bonnes habilitées au niveau de ses pieds et un sens du hockey sur la glace qui lui permet autant d'enfiler l'aiguille que d'être généreux et de créer de l'offensive avec ses compagnons de trio», a ajouté le DG.

Ce dernier a également vanté les qualités de l'individu citant, entre autres, son leadership, son enthousiasme et son intelligence puisque l'Européen peut autant s'exprimer en russe, en anglais et en français.

Un intérêt pour la LHJMQ

Les démarches administratives concernant le visa et le consulat sont maintenant en cours pour permettre au Russe de traverser l'océan Atlantique et de s'établir dans l'est de l'Abitibi. Même si rien n'est officiel pour le moment, Pascal Daoust sent un grand intérêt de la part du clan de Berestnev de venir jouer avec les Foreurs.

«Je peux te dire que j'ai échangé avec son agent en Russie et celui qui est basé au Québec, André Ruel qui est sous la firme de Pat Brisson, et les démarches sont positives. La famille était déjà très très heureuse d'apprendre qu'on optait pour leur fils, et ce, avant même le repêchage», a affirmé Daoust.

Aucun joueur n'a été sélectionné par la formation valdorienne au cours du deuxième tour de table. Une décision sera prise au cours de l'été concernant Maxim Mizyurin et Ivan Kozlov.

Issu de l'Avangard d'Omsk U17, équipe où a déjà évolué Maxim Mizyurin, l'attaquant de 5'11'' et 176 lbs avait terminé au troisième rang des meilleurs pointeurs de son équipe avec 23 buts et 62 points en plus de maintenir un très bon différentiel de +57, la saison dernière.

Pour le directeur général de l'équipe, Pascal Daoust, le style de jeu de Berestnev rappelle celui du centre des Predators de Nashville, Ryan Johansen et celui de Nicolas Roy.

«C'est un jeune homme capable de noircir la feuille de pointage avec un rythme très intéressant. Au même âge et avec les mêmes conditions, Mizyurin offrait à son équipe une moyenne de 1,3 point par match tandis que Berestnev avoisinait une moyenne de 1,7 point. Donc, on sait déjà qu'il va générer une belle offensive», a commenté Daoust.

«Au-delà de tout ça, c'est un joueur capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. Un bon gabarit se présente chez nous avec des bonnes habilitées au niveau de ses pieds et un sens du hockey sur la glace qui lui permet autant d'enfiler l'aiguille que d'être généreux et de créer de l'offensive avec ses compagnons de trio», a ajouté le DG.

Ce dernier a également vanté les qualités de l'individu citant, entre autres, son leadership, son enthousiasme et son intelligence puisque l'Européen peut autant s'exprimer en russe, en anglais et en français.

Un intérêt pour la LHJMQ

Les démarches administratives concernant le visa et le consulat sont maintenant en cours pour permettre au Russe de traverser l'océan Atlantique et de s'établir dans l'est de l'Abitibi. Même si rien n'est officiel pour le moment, Pascal Daoust sent un grand intérêt de la part du clan de Berestnev de venir jouer avec les Foreurs.

«Je peux te dire que j'ai échangé avec son agent en Russie et celui qui est basé au Québec, André Ruel qui est sous la firme de Pat Brisson, et les démarches sont positives. La famille était déjà très très heureuse d'apprendre qu'on optait pour leur fils, et ce, avant même le repêchage», a affirmé Daoust.

Aucun joueur n'a été sélectionné par la formation valdorienne au cours du deuxième tour de table. Une décision sera prise au cours de l'été concernant Maxim Mizyurin et Ivan Kozlov.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média