Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 Juillet 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Ralentissement de l’incendie près de Lebel-sur-Quévillon

©Gracieuseté SOPFEU - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le feu se situe près du lac Wilson, dans le secteur de Lebel-sur-Quévillon.

La pluie aura joué en faveur de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), pluie qui aura permis de contenir temporairement le brasier qui sévissait près de Lebel-sur-Quévillon. 

Pour le moment, les agents de la SOPFEU et les pompiers peuvent souffler un peu. Le feu de forêt qui a déjà ravagé 5500 hectares a été ralenti grâce à la température de lundi (9 juillet). 

«Il est contenu temporairement, précise Cathy Elliott-Morneau, agente à la prévention et à l’information à Val-d’Or pour la SOPFEU. La météo a ralenti sa progression, mais rien ne dit qu’il ne va pas redevenir hors de contrôle dans les prochains jours», prévient-elle. 

De plus, 120 pompiers de partout au pays seront déployés en renfort dans les prochains jours pour maîtriser le feu de forêt. «La SOPFEU demande à la population de continuer à agir de façon sécuritaire jusqu’à ce que le feu soit considéré comme éteint et de ne pas se rendre près des lieux de l’incendie», ajoute Mme Elliott-Morneau. 

Finalement, malgré plusieurs rumeurs, il n’est pas question d’évacuer qui que ce soit à cause du feu. «Compte tenu de sa condition actuelle, le feu ne menace pas la ville de Lebel-sur-Quévillon, ni de routes ou de chemins», conclut l’agente de la SOPFEU. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par