Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 Juillet 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une vilaine chute ne ralentit pas Karol-Ann Canuel

©gracieuseté - Rob Jones/Canadian Cyclist - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Karol-Ann Canuel

CYCLISME - Après avoir chuté lors de la troisième étape du Tour d’Italie qui l’a fait terminer au 147e rang, dimanche, la cycliste d’Amos Karol-Ann Canuel a pu poursuivre l’épreuve et prendre le 89e rang lors de la quatrième étape,disputée lundi.

L’Abitibienne a terminé à 18 secondes de la gagnante, la Belge Jolien D’hoore, qui avait également remporté l’étape précédente.

Après l'étape de lundi, Canuel est maintenant installée au 63e échelon du classement général du Giro féminin, à trois minutes et onze secondes de la meneuse, la Manitobaine Leah Kirchmann.

Une chute malheureuse

Lors de la troisième du Tour d'Italie, Karol-Ann Canuel a vécu toute une frousse, alors qu'elle et trois de ses coéquipières chez Boels Dolmans ont chuté lourdement à cinq kilomètres avant la fin de l’épreuve de 132 km autour de Corbetta.

Plus de peur que de mal pour l’Abitibienne, qui s’en est tirée avec des blessures mineures. «C’était un parcours dangeureux… je suis correcte, je crois, et mes coéquipières aussi. J’ai juste des petites contusions», a indiqué Karol-Ann Canuel à Sportcom.

Cet imprévu a coûté de précieuses secondes à la cycliste, puisqu’elle a terminé la troisième étape avec deux minutes et 35 secondes de retard sur la 1re position.

La course reprenait mardi matin avec la présentation de la cinquième étape d’une distance de 122,6 kilomètres près d’Omegna.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média