Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Juillet 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Le procès de Marie-Lyne Plourde encore reporté

Palais de justice Val-d'Or

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les méfaits dont Marie-Lyne Plourde et Stéphane Plourde sont accusés remontent à 2003.

Le procès de Marie-Lyne Plourde, accusée d’avoir comploté pour causer l’incendie qui a décimé un restaurant rival au sien en 2003 à Louvicourt, sera reporté plus tard cet été au Palais de justice de Val-d’Or, étant donné que la dame a omis de se présenter à son suivi médical pour faire état de sa santé mentale.

C’est le 11 juillet que Marie-Lyne Plourde devait faire face à la justice sous l’œil du juge Jean-Pierre Gervais. 

Toutefois, alors que la Cour criminelle venait à peine de s'ouvrir, l’avocat de la dame de 61 ans, Me Pascal Jolicoeur, a avoué au juge que sa cliente avait omis de se présenter à son suivi médical, prévu le 4 juillet dernier. Notons que les procédures s'étirent dû à la santé mentale de l’accusée. Son procès devait d'abord se dérouler en novembre dernier, avant d'être remis au 11 juillet. 

De plus, Mme Plourde ne s’est pas présentée lorsqu’elle a été appelée dans la salle d’audience, le 11 juillet. «Vous me dites que votre cliente n’est pas allée à son suivi médical et maintenant, en plus, elle ne vient pas à la Cour?», a lancé le juge Gervais à Me Jolicoeur, stupéfait. 

«Une dernière chance» 

Alors que le juge venait d’ordonner un mandat visé contre elle avec l’approbation de la Couronne, représentée par Me Nicolas Bigué et Me Jonathan Tondreau, Marie-Lyne Plourde a surgi à la surprise de tous au Palais de justice, plaidant un oubli pour son retard. 

«Je passe l’éponge pour cette fois, mais vous devez comprendre que vous avez un devoir auprès de votre médecin et de la justice, a averti le juge Gervais. Je vous donne une dernière chance.» 

Un complot familial? 

Ainsi, la cause sera reportée au 30 juillet, où le juge et les avocats se rencontreront pour recevoir le bilan médical de Marie-Lyne Plourde et pour connaître l'avis du médecin à savoir si la dame est apte ou non à subir un procès. Ensuite, une conférence de gestion se tiendra pour décider de la suite des choses et déterminer la date du procès. 

Pour ce qui est du frère de l’accusée, Stéphane Plourde, son procès est toujours fixé au 25 juillet. 

Rappelons que tous deux sont accusés d’avoir comploté afin d’incendier, dans la nuit du 13 au 14 mai 2003, le restaurant L’Étoile du Nord, le concurrent de Marie-Lyne Plourde, qui était propriétaire du restaurant L’Orée des Bois de Louvicourt à l’époque. 

De plus, ce n’est qu’en 2013 que de nouveaux éléments d’enquête ont mené à l’arrestation de Stéphane et Marie-Lyne Plourde. Et ce n’est, là encore, qu’en octobre 2016 qu'ont été déposées les accusations de complot pour commettre un incendie criminel.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média