Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

31 juillet 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les frères Gauthier échappent le bronze de peu

Mathis Gauthier - Épreuve Relais

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Mathis Gauthier était au coude à coude avec un coureur de l’Estrie au début du dernier tour de l’épreuve à relais.

JEUX DU QUÉBEC - Coursant pour la première fois ensemble, les frères Jérôme et Mathis Gauthier ont passé bien proche de récolter une médaille alors qu’ils ont pris le quatrième rang de l’épreuve de relais masculin.

La dernière course des compétitions de vélo de montagne avait bien commencé pour les deux Amossois alors que Jérôme avait réussi à creuser un écart intéressant d’environ 15 secondes après le premier tour.

Toutefois, durant le premier tour de piste de Mathis, les deux duos de la Capitale-Nationale installés en deuxième et troisième place ont décidé d’ouvrir la machine et de poursuivre le coureur Abitibien, si bien qu’à la descente avant la fin du tour, Gauthier était relégué au troisième rang.

«Je savais que c’était Jérôme qui pouvait nous faire gagner du temps, car il a été beaucoup plus fort que moi par rapport à sa catégorie. J’ai essayé de garder cette avance le plus possible, mais malheureusement, ça n’a pas fonctionné», a analysé Mathis Gauthier, qui dit s’être remis de sa blessure subie avant sa première épreuve samedi.

Voyant que les meneurs commençaient à prendre le large, les Gauthier ont laissé de côté l’idée de reconquérir la première place et ont opté pour conserver le troisième rang et espérer remporter une médaille.

S’en est suivi d’une lutte féroce entre le duo fraternel et l’équipe de l’Estrie composée d’Emrick Vincent et de Médéric Carrier.

Pendant quatre tours les deux équipes se sont échangés la troisième place jusqu’à être au pied d’égalité au commencement du dernier tour. Opposé à Vincent, Mathis Gauthier a dû finalement s’avouer vaincu par 32 secondes dans cette bataille pour la médaille de bronze.

«J’ai manqué un peu de jus à mon dernier tour. Ça fait en sorte que je n’ai pas été capable d’approcher des meneurs», a déclaré Jérôme Gauthier.

«Dans mon cas, ce sont les descentes qui ont été difficiles. Je n’ai pas assez fait de vélo de montagne, donc je reprenais 15 secondes et avec la vitesse de Jérôme, on rétrécissait quasiment l’écart de 30 secondes. Par contre, rendu dans la descente, l’Estrie était capable de me rattraper. Fallait absolument que je sois installé au troisième rang rendu en haut», a pour sa part ajouté son frère Mathis.

Pour le père des deux cyclistes, Martin Gauthier, voir ses deux enfants courir ensemble était quelque chose d’unique.

«C’était super spécial. À la base, un relais est beaucoup plus énervant qu’une épreuve individuelle, mais voir ses deux garçons dans le même duo, c’est vraiment le fun», a avoué Martin Gauthier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média