Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 Juillet 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Moins de bris de diamants à la mine Renard

Le nouveau circuit de tri fait déjà ses preuves

Stornoway_diamants

©Gracieuseté - Diamants Stornoway - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le deuxième trimestre de 2018 a vu Stornoway récupérer plus de 40 000 carats de «petits diamants inattendus» en surplus des prévisions des ressources minérales de la mine Renard.

La mise en service d’un nouveau circuit de tri du minerai à la mine Renard au cours du printemps a permis à Diamants Stornoway de réduire de manière importante les bris de diamants dans son usine de traitement.

Depuis le début de la production, Renard enregistrait des taux élevés de bris de diamants, notamment en raison de la dureté de la roche à concasser et à broyer. Du même coup, la quantité de gros diamants et leur qualité s’en trouvaient affectées. Stornoway a consacré la première moitié de 2017 à analyser le problème et la deuxième moitié à le régler.

Le nouveau circuit de tri du minerai a été mis en service au mois de mars et traite du minerai de façon continue depuis la mi-mai. Depuis, les diamants affichent des niveaux de bris peu élevés.

«Le volume et la qualité des stériles dissociés du minerai dépassent les attentes, alors que les rejets atteignent de 15 à 30 % du matériel trié, a fait savoir Stornoway, par voie de communiqué. Comme ces stériles sont durs et difficiles à broyer, les écarter de l’usine de traitement a généré d’importantes économies d’énergie, et ce, malgré l’ajout du nouveau circuit de tri.»

De fosse à ciel ouvert à mine souterraine

Le printemps 2018 a aussi vu la mine Renard passer d’une exploitation à ciel ouvert à une exploitation souterraine. «La clôture du deuxième trimestre marque également la fin de nos principales dépenses de construction, a mentionné le PDG de Stornoway, Matt Manson. Nous devrions voir au cours de la deuxième moitié de 2018 une réduction des dépenses en capital, un taux supérieur de traitement, des teneurs plus élevées et la récupération d’un plus grand nombre de carats.»

De «petits diamants inattendus»

Au 30 juin, Stornoway avait vendu 201 283 carats de diamants de Renard, ce qui a généré un produit brut de 28,6 M $. Un total de 223 351 carats a aussi été extrait de 562 060 tonnes de minerai.

«La teneur du minerai traité et la qualité des carats récupérés reflètent le traitement d’une production à plus faible teneur à mesure que la transition de la mine d’une fosse à ciel ouvert vers une exploitation souterraine se poursuit», a précisé la société minière.

Outre cette production brute, Stornoway a aussi vendu, hors appel d’offres, 41 979 carats de «petits diamants inattendus» à un prix moyen de 25 $ le carat. Ces pierres ont été récupérées de mars à mai en surplus des prévisions des ressources minérales de Renard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média