Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

21 Août 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

La Maison de la famille de Val-d’Or fête ses 25 ans

Julie Frappier

©Sophie Rouillard

Julie Frappier est la directrice de la Maison de la famille de Val-d’Or depuis 2015.

Le 25 août prochain marquera le 25e anniversaire de la Maison de la famille de Val-d’Or. La directrice générale, Julie Frappier, dresse un portrait de l’histoire de l’organisme ainsi que des défis qu’elle et ses collègues devront affronter.

Créé en 1993, l’organisme se prénommait initialement «Mères-veilleuses», qui était composé de mères de famille qui désiraient briser l’isolement et discuter de différents sujets entre elles. «Ça leur permettait de socialiser, de sortir un peu de la maison, raconte Julie Frappier, qui a occupé plusieurs postes au sein de l’organisme depuis 2008. Ensuite, ça a changé pour la Maison de la famille.» 

Depuis ce jour, non seulement les mères, mais les pères ou même les grands-parents sont les bienvenus chez l’organisme qui se veut accessible pour tous. Sa mission se veut d’ailleurs de valoriser tout en soutenant le rôle parental. «Les parents entendent toutes sortes de choses sur la façon d’être un bon parent, assure Mme Frappier. Au bout du compte, ils ne savent plus toujours quelles versions choisir. Nous, nous ne sommes pas là pour leur dire quoi faire, mais pour répondre à leurs questions et à les aider.» 

Le portrait des familles québécoises a d’ailleurs bien changé depuis 1993. La directrice de la Maison de la famille de Val-d’Or confie qu’il y a plus d’un modèle de nos jours. «Désormais, on voit des familles homoparentales, des mères ou des pères monoparentaux ou même des familles immigrantes», précise-t-elle. 

L’organisme, qui cible davantage ses services pour les parents et les tout-petits de 0 à 5 ans, offre des ateliers de formation ou de discussion pour les adultes et des salles de jeux pour les enfants. «Nous aimerions éventuellement ouvrir nos horizons et offrir des services pour les jeunes de 6 à 12 ans, confie Julie Frappier. Pour les 12 ans et plus, il y a la Maison des jeunes, mais pour la tranche d’âge avant, il n’y a rien.» 

Julie Frappier

©Sophie Rouillard

Julie Frappier pose avec la bannière qui représente le tout nouveau logo de la Maison de la famille de Val-d’Or.

«S’il y a bien un préjugé que nous voulons faire tomber, c’est que notre organisme ne s’adresse qu’aux familles démunies. C’est faux! Toutes les familles de tous les milieux peuvent recevoir du soutien et de l’aide.»  - Julie Frappier, directrice de la Maison de la famille de Val-d’Or 

25e anniversaire 

Le 25 août prochain, une tonne d’activités sera au menu lors de la grande fête organisée pour le 25e anniversaire de la Maison de la famille de Val-d’Or à la Place Agnico Eagle. 

«Tout sera gratuit: jeux, nourritures et entrées!, lance Julie Frappier. Nous voulons réunir les familles de tous les milieux et évidemment faire découvrir notre organisme.» 

Jeux gonflables, dîner hot-dog et retrouvailles feront partie de cette fête. «Nous avons invité d’anciennes intervenantes de la Maison et des femmes des Mères-veilleuses, ajoute Mme Frappier. Il y aura de l’émotion, puisque nous allons faire une plaque commémorative au nom des Mères-veilleuses qui sera dans le salon à la Maison de la famille.» 

La fête se tiendra de 11h à 16h. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média