Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

23 Août 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Le monastère inauguré à St-Dominique-du-Rosaire

Inauguration monastère encens

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

En compagnie du candidat à la prêtrise Philippe Mc Anany et de Mgr Gilles Lemay, le Père Michel Rodrigue procède à la bénédiction de l’encens qui a été déposé sur chaque palier de la maison.

SPIRITUALITÉ. La Fraternité Saint-Benoit-Joseph Labre a inauguré le 15 août son premier monastère érigé à Saint-Dominique-du-Rosaire, au nord d’Amos.

Plus de 150 invités, dont certains provenant d’aussi loin que des États-Unis, ont d’abord participé à une messe à l’église de Saint-Dominique, avant de visiter le nouvel édifice érigé de juillet à novembre 2017 sur le site acquis en 2016.

Le Père Michel Rodrigue, supérieur de la Fraternité, a ensuite procédé à la bénédiction des lieux puis à la coupure du ruban en compagnie de Mgr Gilles Lemay, évêque d’Amos. «Cette célébration d’ouverture marque un grand point de départ. Ce n’est que le premier bâtiment. Le projet se développera avec le temps», a-t-il confié après la cérémonie.

Le premier de deux

D’une dimension de 40 par 60 pieds sur trois étages en comptant le sous-sol, ce premier monastère est divisé en deux sections distinctes permettant d’accueillir les futurs prêtres d’un côté et les consacrées de l’autre.

Monastère Benoit-Joseph Labre

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le monastère Saint-Benoit-Joseph Labre

Inauguration monastère

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le candidat à la prêtrise Louis-René Gareau a chanté une litanie des saints.

«Nous avons trois candidats au sacerdoce et nous en aurons bientôt un quatrième. Un cinquième viendra cet automne pour faire un discernement et deux autres se proposent de venir au printemps. La maison sera déjà pleine du côté des hommes», a précisé l’abbé Rodrigue.

Le second monastère qu’érigera éventuellement la Fraternité sera occupé par les hommes, alors que l’actuel sera réaménagé pour recevoir uniquement les consacrées. «Le deuxième monastère possédera aussi une hôtellerie qui permettra à des gens de venir faire des retraites, avoir des temps de désert et faire des ressourcements. Pour le moment, on ne peut qu’en accueillir trois à la fois», a précisé le Père Michel Rodrigue.

Une aide providentielle

La Fraternité entend aussi développer un produit. «Il y aura le choix d’un produit qui sera typique pour nous et pour la région, qui va marquer la région. Le monastère sera appelé à faire comme les autres grands monastères et répandre ce produit pour en vivre», a-t-il indiqué.

Pour le moment, les projets de la Fraternité Saint-Benoit-Joseph Labre se réalisent grâce à de nombreux dons. «Nos principaux dons viennent des États-Unis. La communauté abitibienne nous aide aussi, par le service des gens, le bénévolat et les dons. Les gens nous aident selon leur capacité. Tout est providentiel et chaque don est bien orienté», a assuré l’abbé Michel Rodrigue.

De nouvelles vocations

Mgr Gilles Lemay s’est réjoui de l’ouverture de ce monastère dans son diocèse, puisqu’on y harmonisera la contemplation et l’apostolat.

«Je suis certain que cette dimension apostolique portera des fruits. Trois séminaristes sont déjà en préparation pour devenir prêtres. Maintenant qu’il y a un espace, la Fraternité pourra recevoir d’autres gens qui ont besoin de voir à quoi ressemble une vie communautaire et de prière. C’est une porte ouverte pour de nouvelles vocations», a souligné l’évêque d’Amos.

 

Une fraternité avec trois branches

Implantée dans le diocèse d’Amos depuis 2012, la Fraternité Saint-Benoit-Joseph Labre comporte trois branches: une première pour les vocations sacerdotales et diaconales, une deuxième tournée vers les familles et une troisième pour la vie consacrée. Elle accueille actuellement trois candidats à la prêtrise: Luc Boulerice, Louis-René Gareau et Philippe Mc Anany. La branche des familles compte 21 membres. La Fraternité est aussi partenaire avec le Monastère du Cœur de Jésus de Chicoutimi dans le Studium St-Joseph (studiumstjoseph.org) qui enseigne la théologie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média