Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

03 Août 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Couple Laframboise-Rapattoni: une deuxième victime présumée identifiée

Couple Laframboise-Rapattoni: une deuxième victime présumée identifiée

©tirée de Facebook

Les enquêtes sous caution du couple sont prévues pour le 7 août pour Sandra Rapattoni et le 8 août pour Daniel Laframboise.

Une deuxième victime présumée s’est manifestée dans le dossier de crimes sexuels auxquels font face le couple Daniel Laframboise-Sandra Rapattoni. Cette dernière demeure détenue en attendant son enquête sous caution.

De nouveaux chefs d’accusation ont été déposés, jeudi après-midi. Daniel Laframboise voit deux chefs d’agression sexuelle s’ajouter. Il fait aussi face à des accusations d’avoir tenté d’induire sa victime par des menaces, des accusations ou de la violence, afin qu'elle devienne sa soumise. Un chef de menaces a aussi été ajouté.

De son côté, Sandra Rapattoni est accusée des mêmes chefs d’accusation, excepté celui de menaces.

Les faits se seraient déroulés sur une période de trois ans, soit entre février 2012 et février 2015.

Comparution

Sandra Rapattoni, représentée par Me Isabelle Martineau, a comparu pour la première fois vendredi après-midi. La comparution s’est déroulée devant la juge Josée de Carufel qui était présente par conférence téléphonique.

L’accusée est entrée dans la salle menottée aux pieds. La procureure de la Couronne, Me Mélanie-France Tourigny, s’est opposée à sa remise en liberté.

Son avocate, Me Isabelle Martineau, ne s’est pas opposée à cette demande. Elle a cependant rappelé que la preuve était volumineuse et qu’il manquait encore quelques éléments, dont l’interrogatoire de 12h de sa cliente ainsi que celui de M. Daniel Laframboise.

Lorsque questionné par la juge, l’accusée avait la voix chevrotante. Des membres de son entourage étaient présents et ont quitté la salle en larmes à la suite de la comparution. Son enquête sous caution a été fixée au 7 août.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média