Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 août 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Eldorado reçoit 366 500 $ pour former ses employés

Joël Gauthier - Eldorado

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le directeur senior responsabilité sociale chez Eldorado Gold Lamaque, Joël Gauthier estime que cette aide permettra à son entreprise de mieux garder ses employés.

ÉCONOMIE - Le gouvernement provincial a accordé une aide financière de 366 500 $ sur deux ans à la minière Eldorado Gold Lamaque pour réaliser un plan de formation de sa main-d’œuvre. 

En plus de cet investissement, l’entreprise a débloqué 1 099 502 $ pour créer 225 nouveaux emplois et en maintenir 94. 

Les modules d’apprentissage incluront du parrainage, de la formation à l’externe, le recours à des simulateurs en association avec le Centre de formation professionnelle et d’exercices pratiques sur le terrain. 

Eldorado désir également mettre en place un programme d’embauche et de formation pour les Autochtones. 

«En offrant aux employés de l’enseignement qui va plus loin et qui donne également une perspective d’avenir à l’intérieur de l’organisation, on pourra en faire plus pour attirer les employés et en permettre la rétention», a déclaré le député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois. 

Le directeur senior responsabilité sociale chez Eldorado Gold Lamaque, Joël Gauthier, croit que ce nouveau programme pourra permettre aux employés de développer leur plein potentiel et d’atteindre leurs ambitions. 

«Ça va aller avec la progression de ces derniers. Plus on va former nos gens, plus ils vont devenir compétents et plus ils vont pouvoir gravir les échelons. De cette manière, les travailleurs vont vouloir rester avec nous et développer un sentiment d’appartenance», a mentionné M. Gauhtier. 

«Le monde du travail a grandement évolué au cours des cinq dernières années. Dans le passé, on pouvait voir des employés faire plus de 30 ans de service dans la même entreprise. On n’a pas cette perspective-là avec les nouveaux travailleurs et on ne sent pas un tel engagement. Pour le créer, il faut toucher des cordes sensibles auprès d’eux. Parmi celles-ci, il y a la question de pouvoir monter les grades», a renchérit Guy Bourgeois.  

Autres interventions possibles 

Malgré cette aide octroyée, le gouvernement du Québec ne ferme pas la porte à intervenir de nouveau dans le futur. Sans donner de détails ou d’échéance précis, Guy Bourgeois croit que d’autres secteurs de la minière pourraient recevoir de l’aide. 

«Quand les gens d’Eldorado seront prêts pour la suite des choses, pour l’opération du moulin, il y a possibilité qu’ils reviennent nous voir, par rapport à ce qu’on ne couvre pas actuellement dans le scénario présenté aujourd’hui. D’autres enjeux peuvent se présenter dans les prochaines phases de développement et on sera présent, comme on l’a été depuis le début», a précisé le député libéral. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média