Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 Août 2018

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

Shawn Morton-Boutin retourne en Grande-Bretagne

Shawn Morton-Boutin retourne en Grande-Bretagne

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Shawn Morton-Boutin a porté les couleurs des Foreurs pendant cinq saisons.

L’aventure allemande de Shawn Morton-Boutin aura duré une seule saison. Le défenseur valdorien retourne en Grande-Bretagne après avoir signé un contrat avec les Stars de Dundee, en Écosse.

Maintenant âgé de 28 ans, l’ex-capitaine des Foreurs avait disputé une saison dans la ligue anglaise il y a deux ans, à Coventry, avant de tenter sa chance à Dresden en Allemagne.

«Après la saison, l’équipe a congédié le directeur général et l’entraîneur et j’avais décidé de ne pas retourner là-bas, explique Morton-Boutin, J’ai été mis en contact avec Omar Pacha, un Québécois qui dirige l’équipe à Dundee. Au fil des discussions, il m’a fait comprendre que j’aurais un rôle important dans l’équipe. Ç'a vraiment cliqué entre nous et ça m’a convaincu.»

Même s’il quitte pour une nouvelle destination, Morton-Boutin se retrouvera en pays de connaissance dans la ligue anglaise, où il avait eu beaucoup de plaisir en 2016-2017. De plus, son ancien cochambreur à Coventry, Matt Marquardt, vient aussi de signer avec les Stars de Dundee.

«C’est certain que mon adaptation devrait bien se faire. C’est une ligue qui présente un très bon calibre et qui s’améliore d’année en année. Je ne m’en vais pas dans le plus gros marché de hockey, mais l’équipe vit cet été une grosse augmentation de ses billets de saison vendus. L’engouement est là et les gens semblent excités de me voir arriver. C’est très motivant.»

Toujours passionné

À quelques jours d’amorcer sa 8e saison professionnelle, Shawn Morton-Boutin dit savourer pleinement son aventure européenne.

«Ça me permet de faire plein de découvertes, tout en continuant à jouer au hockey, un sport que j’aime encore beaucoup. En plus, j’ai la chance d’avoir pu éviter les blessures», note-t-il en conclusion.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média