Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

11 septembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Guy Bourgeois s’engage pour la Source Gabriel

Guy Bourgeois

©Photo - Dominic Chamberland

Le député sortant et candidat libéral dans Abitibi-Est, Guy Bourgeois.

Guy Bourgeois s’est engagé, mardi matin, à obtenir du financement supplémentaire pour la Maison de la Source Gabriel de Val-d’Or si lui et le Parti libéral l’emportent aux élections provinciales du 1er octobre.

Cet engagement du député sortant d’Abitibi-Est pour cette maison de soins palliatifs représenterait un octroi d’environ 150 000 $ par année de façon récurrente, soit 75 000 $ par chambre de plus.

«Dans un prochain mandat, je m’engage à accompagner la Source Gabriel dans son projet de financer l’ensemble de ses lits. Et quand je prends un engagement, je le livre, a affirmé M. Bourgeois.

«Le vieillissement de la population agira de façon significative sur le taux d’occupation dans les prochaines années, la demande est là, et nous devons nous assurer de venir en aide aux familles qui traversent ces épreuves difficiles en supportant l’organisme qui leur offre des services», a-t-il ajouté.

«Un support approprié»

Selon le candidat libéral, un tel financement permettrait à la Source Gabriel d’être en bonne posture. «On ne peut pas laisser cet organisme dans le doute constamment; il a besoin d’un support approprié, d’un financement à la hauteur, pour fonctionner et aménager deux chambres supplémentaires», a-t-il souligné.

Pour Guy Bourgeois, il faut faire en sorte que les patients en fin de vie profitent des meilleures conditions possibles, tout en tenant compte des distances dans le comté Abitibi-Est. «C’est une préoccupation de bien accompagner ces gens et les acteurs, souvent des bénévoles, qui font fonctionner l’organisme, a-t-il mentionné.

«L’autre réalité en Abitibi-Est, ce sont les distances, pour les gens de Senneterre par exemple, puisque les facteurs actuels n’en tiennent pas compte», a signifié M. Bourgeois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média