Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 Septembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Six groupes en vedette au 1er Festival de musique trad’

©Sophie Rouillard

Les membres du comité organisateur du Festival de musique trad’ de Val-d’Or accompagné du porte-parole de cette première édition, Jean-François Berthiaume.

Petits et grands sont conviés, les 1er, 2 et 3 novembre à la première édition du Festival de musique trad’ de Val-d’Or (FMTVD), pour découvrir les danses et les chansons issues de la musique traditionnelle québécoise.

L’organisation promet toute une première édition en ayant à son bord le célèbre calleur Jean-François Berthiaume et plusieurs groupes connus dans le domaine de la musique traditionnelle. «Nous sommes honorés que Jean-François ait accepté d’être notre porte-parole, assure la présidente du FMTVD, Karine Roberge. Il est une sommité dans ce milieu, alors qu’il croit en notre projet et qu’il décide d’embarquer, c’est tout simplement génial pour nous.» 

«C’est excitant de faire partie de la première année, ajoute Jean-François Berthiaume, membre de la formation Réveillons. J’ai été le porte-parole cette année d’un autre festival qui en était à sa 24e année. C’est le fun aussi, mais le feeling et les circonstances sont très différents ici.» 

Outre Réveillons, les festivaliers pourront entendre les formations Tousk, les Fous de Vassan, Lépine et Branchaud, É.TÉ,  ainsi que Racine Carrée. 

Avant les soirées musicales, des ateliers et des performances seront offerts en matinée et en après-midi. «Le 1er novembre, à midi, les jeunes de la polyvalente Le Carrefour auront un spectacle du groupe Réveillons seulement pour eux, explique Karine Roberge. Le lendemain, toujours sur l’heure du midi, de courtes performances des groupes invités se tiendront au Prospecteur, au restaurant St-Hubert et au Baltazar Café.» 

De plus, le 3 novembre, des ateliers de violon, de guitare, de violoncelle, de chant et même de gigue seront offerts de 8h45 à 15h30. De 13h15 à 14h15, il y aura également un café-rencontre avec les musiciens du festival. 

«Je trouve ça important que le public puisse interagir avec les artistes, croit Karine Roberge. C’est toujours intéressant de pouvoir leur poser des questions et en apprendre plus.» 

Les trois jours de festival se terminent tous par une soirée d’improvisation musicale, communément appelée un jam. 

Tous les spectacles et les ateliers se tiendront dans la cafétéria de la polyvalente Le Carrefour qui sera aménagé pour les circonstances. 

Billets 

Jusqu’au 14 octobre, les passeports seront en vente au coût de 43 $. Ensuite, le prix sera de 53 $. 

Toutefois, les ateliers ne sont pas inclus dans le prix des passeports.  

«Le prix de chaque spectacle va varier pour ceux et celles qui préfèrent ne pas prendre le passeport cette année», indique Karine Roberge. 

Les billets sont en vente sur le site web du Festival de musique trad’ de Val-d’Or ou à la Clinique de physiothérapie de Val-d’Or. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média