Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

14 septembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Élizabeth Larouche s’engage à «réparer» la réforme Barrette

Elizabeth Larouche

©Photo - Dominic Chamberland

Élizabeth Larouche lors de son point de presse devant le CHSLD de Val-d’Or.

Élizabeth Larouche a annoncé plusieurs engagements en santé pour son comté, vendredi matin à Val-d’Or, dans le but, dit-elle, de «réparer les dégâts causés par la réforme Barrette.»

Suivant l’élan de sa formation politique, la candidate du Parti québécois dans Abitibi-Est affirme vouloir «placer le patient au cœur du système et le bon professionnel au bon endroit dans de bonnes conditions de travail.»

Parmi les engagements en santé de Mme Larouche et du PQ dans la région, citons entre autres la fin de toute forme de centralisation de prises des décisions, le virage des soins à domicile (dont le centre de bénévolat de Val-d’Or pourrait selon elle bénéficier), offrir des services en CLSC 7 jours sur 7 jusqu’à 21h avec une infirmière praticienne spécialisée, climatiser les CHSLD, accorder davantage d’autonomie aux professionnels de la santé, améliorer la desserte ambulancière en Abitibi-Est (notamment à Senneterre) et protéger les services de proximité à Senneterre et Malartic en priorisant le recrutement afin d’assurer la relève.

«L’idée n’est pas de tout chambarder mais d’investir là où les besoins se trouvent, par exemple en santé mentale, où il faut avoir accès rapidement à des services, a indiqué Élizabeth Larouche. On ne veut plus de politiques mur à mur, mais de pouvoir appliquer nos propres modèles, qui sont bien adaptés aux réalités du milieu.»

Si elle est élue au scrutin du 1er octobre, la porte-couleurs péquiste compte aussi s’attaquer à l’épuisement professionnel dans le réseau de la santé et de travailler afin que les proches aidants puissent profiter d’un répit à chaque semaine. «Les besoins sont criants», mentionne Mme Larouche.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média