Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

21 septembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

L’Harricana veut réaliser deux projets: 27 M $

Gymnase La Forêt Amos

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La CSH relance son projet de doter l’École secondaire d’Amos d’un complexe multisport.

ÉDUCATION. La Commission scolaire Harricana (CSH) relance deux de ses projets d’infrastructures dont les investissements totaliseraient 27 millions $.

Le conseil des commissaires a autorisé le 17 septembre la direction générale à déposer les projets d’ajout de plateaux sportifs à l’École secondaire d’Amos et d’agrandissement du pavillon de foresterie du Centre de formation Harricana au Plan québécois des infrastructures afin d’obtenir du financement.

Le premier projet est celui qui avait été présenté en janvier dernier auprès du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique, qui pouvait financer 50 % des coûts admissibles du projet jusqu’à concurrence de 7,5 M $. Il n’a finalement pas été retenu.

Un complexe multisport

Estimé à environ 20 M $, le projet de complexe multisport consiste en l’ajout d’un gymnase double et d’une palestre pour la gymnastique au sud du gymnase actuel du pavillon La Forêt, où se trouvent les terrains de tennis. Le projet prévoit aussi un lien avec le pavillon La Calypso, l’aménagement de bureaux d’enseignants et la relocalisation des terrains de tennis avec un nouveau chalet.

L’Harricana doit composer avec un taux d’utilisation de ses plateaux sportifs au secondaire de 118 %, en raison notamment des différents programmes de Sport-Études qui y sont offerts. «On parle de 450 à 500 athlètes qui doivent pratiquer leurs sports entre 9h et 17h. En soirée, c’est la population qui profite de nos plateaux en vertu de notre entente avec la Ville d’Amos», a rappelé le directeur général Yannick Roy.

Le projet reçoit l’appui de la Ville d’Amos.

Besoin d’espaces en foresterie

Le second projet en est un d’ajout d’espaces au pavillon de foresterie. Il est estimé à 7 M $. «On parle d’un agrandissement avec l’ajout, notamment, d’une classe spéciale pour des simulateurs de machinerie forestière», a précisé M. Roy.

Ce projet du Centre de formation Harricana avait été déposé en septembre 2017 au Plan québécois des infrastructures, mais il n’avait pas été retenu. «La raison qu’on nous avait donnée, c’était qu’il y avait plus de demandes que d’argent disponible. On tente donc à nouveau notre chance cette année», a fait savoir Francis Audet, directeur des ressources matérielles à la CSH.

Parement de briques

Le conseil des commissaires a aussi octroyé à MLS Architectes le contrat pour les services professionnels en architecture requis pour son projet de réfection du parement de briques au Carrefour du savoir Harricana et à la résidence Le Faisceau. La firme valdorienne a obtenu le meilleur pointage parmi les trois soumissionnaires.

La Commission scolaire Harricana a obtenu un premier million $ pour ce projet évalué à 10 M $, ce qui lui permet de lancer tout le processus de la confection des plans et devis. Le projet consiste à changer le revêtement extérieur de brique ainsi qu’à refaire l’isolation de l’édifice construit en 1940 qui abrite notamment le siège social de la CSH.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média